RMC Sport

Belghazouani : « Le réalisateur s’est foutu de moi »

Le milieu de terrain Chahir Belghazouani envisage de porter plainte contre le réalisateur du clip de rap où il apparaît et qui est à l’origine de son licenciement du RC Strasbourg.

Mis à pied à titre conservatoire depuis le 23 octobre, Chahir Belghazouani a été licencié par le RC Strasbourg samedi.
Impliqué dans une affaire de violence privée dans laquelle aucune charge n'a finalement été retenue contre lui, le Franco-Marocain de 22 ans était prêté jusqu'à la fin de la saison par le Dynamo Kiev.
Selon son avocat, s'exprimant avant la décision du club, ce n'est pas cette affaire qui lui serait reprochée, mais une apparition dans un clip de rap qui met en scène le passage à tabac d'un policier.

Elu meilleur joueur de L2 en septembre, Chahir Belghazouani ne comprend pas la décision du club, et répète qu'il a été abusé par le réalisateur du clip qui s'est servi de lui :
« L’auteur du clip a utilisé mon nom et celui du RC Strasbourg pour se faire de la pub. Ça a bien marché, pour lui ça a été un bon coup médiatique. Mais pour moi ?!! Le club dit que son image a été salie, mais la mienne alors ! C’est catastrophique. Si j’avais su, je n’aurais jamais fait ça. (Le réalisateur) s’est vraiment foutu de ma gueule ! Je pense donc porter plainte contre lui. »

Belghazouani peut toutefois compter sur le soutien de ses co-équipiers qui auraient demandé sa réintégration dans le groupe.

La rédaction