RMC Sport

Dijon et Ajaccio rejoignent Evian en L1

-

- - -

Il n’y a guère eu de suspense lors de la dernière journée du championnat de L2 : Evian déjà assuré de sa montée, les deux dernières places dans l’élite sont revenues aux Bourguignons et aux Corses. Bastia, Amiens et Guingamp sont les promus de National.

Un retour pour Ajaccio, une première pour Dijon. A l’instar d’Evian-Thonon-Gaillard, jamais le club de la préfecture de Côte d’Or n’avait joué en L1. C’est désormais chose faite malgré une défaite 1-0 à Angers qui assure la 3e place (grâce à une meilleure différence de buts par rapport au Mans) aux joueurs de l’ancien Lyonnais Patrice Carteron. Cette réussite couronne la politique cohérente du président Gnecchi, en place depuis 1998. Le FC Dijon Côte d’Or a su allier formation et recrutement judicieux, avec un symbole nommé Sebastian Ribas, meilleur buteur de L2 avec 23 réalisations. L’un des défis bourguignons sera de conserver l’attaquant uruguayen, qui fait déjà l’objet de nombreuses sollicitations à l’étage supérieur.

Cinq ans après l’avoir quittée, Ajaccio retrouve l’élite au terme d’une saison épuisante pour les nerfs. Les Corses sont allés chercher à Nîmes le résultat qui leur manquait, une victoire 2-1 qui leur permet de terminer dauphin d’Evian-Thonon-Gaillard (67 points contre 64), champion de L2 après son succès sur Metz (4-3). Mais on serait tenté de dire que le plus dur ne fait que commencer pour l’ACA, dont le budget est tendu et le stade pas aux normes de la L1. Les prochains jours et le passage devant la DNCG s’annoncent agités.

Le grand perdant de cette saison 2010-2011, c’est Le Mans, auteur d’une remontée aussi belle qu’inutile face à Nantes. Menés 2-0, les Manceaux se sont finalement imposés 3-2 mais échouent d’un souffle (+15 pour Dijon, +11 pour le Mans, les deux équipes ayant 62 points). Quatrièmes, les Manceaux devront passer une deuxième saison d’affilée au purgatoire. Une grosse déception pour le président Legarda, qui ne faisait pas mystère de ses ambitions de remontée immédiate.

Dans le bas de tableau, les jeux étaient déjà faits. Vannes, Nîmes et Grenoble joueront la saison prochaine en National. Ils seront remplacés par Bastia, Amiens et Guingamp, qui a obtenu sa place lors de la dernière journée.