RMC Sport

La MMArena lance le naming en France

-

- - -

Le club sarthois inaugure ce samedi (16h) contre Ajaccio son nouveau stade, la MMArena. Une enceinte qui doit son nom à la compagnie d’assurance. Un procédé encore unique en France. Explications.

Si la rencontre entre Le Mans, 3e, et Ajaccio, 4e, ne manque pas de piment, l’intérêt majeur de cette rencontre comptant pour la 21e journée de L2 va au-delà du rectangle vert. Six ans après avoir lancé l’idée d’un nouveau stade, le club sarthois inaugure ce samedi son nouveau stade, la MMArena. Dotée de 25.000 places (38.000 en configuration concerts), la nouvelle enceinte dont les vestiaires sont la copie conforme de ceux de l'AC Milan, est la première à bénéficier du « naming » en France. A l’instar de l’Emirates Stadium pour Arsenal en Angleterre, Le Mans a cédé à une entreprise, le groupe d’assurance MMA, le nom de son stade en échange d’une redevance annuelle.

Qui sera le suivant ?

Il s’agit du dernier volet du financement. Après un apport initial de 3 millions d’euros, la firme s’est engagée sur une participation financière de 1 million d’euros par an pendant les dix premières années d’exploitation : « Il fallait trouver des moyens de boucler le budget (coût total : 104 millions d’euros, ndlr), alors que les collectivités s’étaient engagés sur un coût fixe, explique Henri Legarda, le patron du Mans FC. Le privé représente environ 54% de ce budget. » Le procédé, courant outre Manche et en Allemagne, n’avaient encore jamais été utilisé dans l’Hexagone où les stades sont vieillissants. A l’heure où de nombreux projets sont en cours, la MMArena fera à n’en pas douter beaucoup de bébés.