RMC Sport

La saison 2009-2010 vue par les entraîneurs

-

- - -

Avant la reprise du championnat de Ligue 2 ce vendredi, nous avons interrogé tous les entraîneurs pour savoir comment ils voient la saison à venir.

1°/ Comment imaginez-vous cette prochaine saison de L2 ?
2°/ Quels rôle jouera votre club cette saison ?

AJACCIO - Olivier Pantaloni
1°/ « Je pense que le niveau sera un peu plus relevé cette année avec des équipes qui prétendaient remonter l’an dernier dans l’élite et qui n’ont pas atteint leur objectif. Il y a aussi des clubs de haut niveau qui viennent de Ligue 1. »
2°/ « On visera vraisemblablement le milieu de tableau. Apres, je ne pense pas qu’on aura le niveau pour se mêler à la lutte avec les équipes qui viennent de l’élite. Je pense qu’en marge de la lutte pour la montée en Ligue 1, il y aura aussi une lutte acharnée pour le maintien et je pense que l’on figure en bonne position dans ce lot d’équipes là. »

ANGERS - Jean Louis Garcia
1°/ « Ca être un championnat très relevé. Il va y avoir des équipes très compétitives, comme Metz et Strasbourg qui ont échoués dans leur objectif de remontée l’année dernière. Il s’ajoute les trois relégués de Ligue 1, Caen, Nantes et Le Havre qui vont être très ambitieux. Je pense aussi à des équipes comme Guingamp qui était sur le point de recruter des joueurs de gros calibres comme Moreira. »
2°/ « On va essayer de jouer les trouble-fête en étant capable d’être constant et d’avoir une certaine qualité de jeux. L’idée est de bien débuter le championnat afin d’être à portée de fusil des cinq premiers. Notre objectif est de se situer dans la première partie de tableau voir dans le premier tiers. »

ARLES-AVIGNON - Michel Estevan
1°/ « Je vois bien toutes les grosses écuries comme Strasbourg, Nantes, Le Havre ou même Laval dominer ce championnat. Ce sont des équipes qui sont costaudes et qui ont du jeu. Ça va être un championnat très dur. »
2°/ « On a la chance d’accéder à la Ligue 2, mais je suis quand même inquiet, parce que c’est un niveau que je ne connais pas en tant qu’entraineur. Ce que l’on souhaite c’est de se maintenir pour pouvoir après essayer d’asseoir le club dans le milieu professionnel mais ca sera surement très difficile. »

BASTIA - Philippe Anziani
1°/ « Il y aura cinq équipes qui vont pouvoir viser la montée : Caen, Le Havre, Nantes, Strasbourg et Metz. Il faudra aussi compter sur des formations comme Angers, qui a longtemps joué les trouble-fêtes et Tours. Et puis il y a Guingamp. Les Bretons sont armés, ils ont les moyens. Ils ont fait un bon recrutement et cette équipe risque de jouer les premiers rôles. »
2°/ « Aujourd’hui, le Sporting peut ambitionner une place dans les dix premiers. Je connais La Ligue 2 depuis deux-trois ans et c’est un championnat où tout peut tout arriver. Beaucoup d’équipes sont proches les unes des autres. Si on montre qu’on a les moyens de le faire, on pourra tout aussi bien se battre pour autre chose en fin de saison. »

BREST - Alex Dupont
1°/ « La hiérarchie s’est resserrée. Tout le monde peut battre tout le monde. Même si Lens était favori l’année dernière, leur montée ne s’est pas faite facilement. La Ligue 2 est devenue difficile et on s’en aperçoit encore plus quand on voit des formations comme Troyes, Reims et Amiens, qui visaient la montée, descendre en National. Mais allez… Je vois bien Strasbourg, Nantes et Metz dans la peau des favoris pour la montée. »
2°/ « Je ne me fixe aucune limite. La modestie n’enlève en rien l’ambition. Ce que je voudrais, c’est qu’on réalise un parcours à domicile bien meilleur que celui de la saison dernière. Il faut que l’on se réconcilie avec notre public et être performant à Francis Le Blé. Il faudra faire en sorte d’assurer les 40 points nécessaires au maintien le plus vite possible. Terminer dans les dix premiers me paraît raisonnable. »

CAEN - Franck Dumas
1°/ « On s’est aperçu depuis trois ans que la Ligue 2 s’est hissée à un niveau supérieur à ce que l’on avait connu auparavant. C’est désormais davantage un combat physique, beaucoup plus éprouvant que la Ligue 1. Parmi les favoris, on peut songer à Strasbourg, Metz, Le Havre, Tours, Angers… Ce qui conditionnera le championnat, ce sera le début de saison de ces équipes-là. Il peut y avoir aussi des retournements de situation. Regardez Boulogne l’année dernière... »
2°/ « On attribue généralement le statut de favoris aux équipes qui descendent. Mais il ne faut pas oublier que ces clubs-là perdent des joueurs et doivent digérer la descente. C’est peut-être ce qu’il y a de plus dur. Le mois de préparation et le stage servent à ça. On sait qu’on a de la qualité. On va s’appuyer là-dessus et on va tout faire pour être parmi les premiers à l’issue de la saison. »

CHÂTEAUROUX - Dominique Bijotat
1°/ « Je vois deux groupes cette prochaine saison. D’un côté des effectifs de Ligue 1, de l’autre un groupe d’équipes qui ont des effectifs un peu limité. J’imagine donc un championnat à deux vitesses. Je pense qu’il y aura de la bagarre entre sept et huit formations en haut de tableau. »
2°/ « Tout va dépendre de notre départ ! Il faudra voir comment on se situera à la fin août pour déterminer réellement si on peu viser un objectif plus clair. On fait partie des plus petits budgets de Ligue 2. Tout ne repose pas sur l’aspect financier, mais il faut voir que ces moyens là permettent de disposer d’un effectif plus copieux. Il faudra que l’on se batte avec d’autres arguments en sollicitant plus les joueurs. »

CLERMONT - Michel Der Zakarian
1°/ « C’est un championnat qui n’est pas facile, parce qu’il y a des bonnes équipes de Ligue 1 qui arrivent et qui vont avoir l’ambition de remonter. Comme la saison dernière, cela va être très serré. Je pense que des équipes comme Caen, Strasbourg, Metz, Le Havre et Nantes vont être devant. Apres, il y a Angers qui est une équipe solide et qui a fait une bonne saison l’an dernier. Ca être un beau championnat ! »
2°/ « On a de l’ambition, on a envie de faire un bon championnat et de bien figurer. La priorité reste de pérenniser le club dans cette Ligue 2, puisque cela ne fait que trois ans que nous sommes dans cette division. On va essayer de faire mieux que l’an dernier ! »

DIJON - Patrice Carteron
1°/ « J’imagine comme l’an dernier un championnat complètement fou avec plein de surprises, notamment avec les grosses formations qui arrivent de la Ligue 1. Au milieu de tout cela, je vois bien quelques surprises, avec pourquoi pas un des promus ou Nîmes qui a fait une très bonne dernière saison. En tout cas cela va être une saison très, très serré ! »
2°/ « L’objectif premier est de pérenniser le club à ce niveau là et pourquoi pas jouer les trouble-fête. On a un effectif avec des joueurs expérimentés et dans le même temps, nous nous sommes renforcés avec beaucoup de jeunes joueurs. J’espère que ce mélange des générations sera bénéfique. Nous sommes une dizaine de clubs avec à peu près les mêmes atouts. »

GUINGAMP - Victor Zvunka
1°/ « Ca va être très dur ! Caen et Nantes ont envie de remonter, ainsi que Le Havre qui fait souvent l’ascenseur. Puis, il y a aussi et surtout Metz et Strasbourg qui ont raté leur remontée l’an dernier ! Il y a beaucoup d’équipes qui ont fait de bons recrutements comme Laval et Arles. Ça va être une compétition très ouverte et un championnat très compliqué ! »
2°/ « Notre ambition est de faire beaucoup mieux que l’année dernière. On vise entre la première et la septième ou la huitième place, de manière à être très près des équipes de tète pour les titiller et pourquoi pas saisir notre chance. Il faut que l’on soit dans le peloton du premier tiers. »

ISTRES - Henri Stambouli (manager sportif)
1°/ « Je pense que le niveau de cette saison va être très solide. On a senti une évolution dans cette Ligue 2 avec la confrontation Ligue 1- Ligue 2. Il y a un niveau qui s’est levé et une qualité de jeu qui est montée. De mon point de vue, ça être une saison très compliquée. »
2°/ « On espère pouvoir jouer les troublions, mais l’objectif numéro un reste de pouvoir se maintenir. Nous avons eu du mal à s’extirper du National, donc maintenant on va essayer de se maintenir le plus longtemps possible en Ligue 2. On a mis en place un projet sportif depuis un an où on arrive à développer des choses intéressantes au niveau du jeu, on va maintenant les mettre en application en Ligue 2. »

LAVAL - Philippe Hinschberger
1°/ « Ça a l’air costaud ! Il n’y a qu’à voir les trois équipes qui ont été reléguées de Ligue 1 avec Metz, Strasbourg et Guingamp, qui a fait un recrutement impressionnant. On a l’impression que ça va être un championnat à deux vitesses. J’espère que cela sera assez équilibré quand même. »
2°/ « On n’a pas d’objectif précis pour l’instant. Quand on est plus dans cette division depuis trois ans comme c’est notre cas, la première des choses est de se remettre à niveau. Nous avons donc effectué un recrutement important pour ne pas être ridicule. Notre objectif prioritaire est de se mettre au niveau de cette Ligue 2 dans laquelle nous arrivons. »

LE HAVRE - Cédric Daury
1°/ « La Ligue 2 est un championnat de plus en plus relevé. Il y a de plus en plus d’équipes qui ambitionnent de figurer dans les trois premières places. Ça va être une saison très ouverte et assez incertaine. On l’a déjà vu l’an dernier à l’image de la saison de Boulogne sur Mer. »
2°/ « Notre équipe a vécu un traumatisme important la saison dernière, il va donc falloir redonner confiance au groupe. On a l’ambition de remonter parmi l’élite, mais il va falloir maintenant trouver les objectifs de début de saison et maintenir le travail et la rigueur. Il faut vraiment que l’on se recentre sur le travail et également que l’on remette en avant la notion de plaisir de jouer au football »

METZ - Yvon Pouliquen
1°/ « Ce sera un championnat solide. Les équipes qui sont descendues, Nantes, Le Havre et Caen, auront l’ambition de retrouver la L1. D’autres vont aussi postuler à une place parmi l’élite : Guingamp, Strasbourg, mon équipe, le FC Metz. Cela devrait être un championnat assez difficile et relevé. Comme Boulogne l’an dernier, il y aura aussi une équipe surprise qui se mêlera à la lutte pour les premières places. Pourquoi pas Tours ? »
2°/ « Le président Bernard Serin a fixé comme objectif la montée en Ligue 1 dans les trois prochaines années. On espère figurer dans le premier quart du championnat, voire le premier tiers. Tout dépendra des possibles départs et arrivées dans les semaines qui viennent car l’effectif n’est pas au complet et qui est diminué par rapport à l’an dernier. Par conséquent, il m’est difficile de faire un quelconque pronostic. »

NANTES - Gernot Rohr
1°/ « Je m’attends à une saison difficile avec beaucoup d’équipes qui ont le potentiel de monter en Ligue 1. On va être sept ou huit à jouer la montée. C’est une saison de qualité qui s’annonce avec de bons joueurs. Les équipes de Ligue 2 pratiquent maintenant un bon football donc je pense que ca va être intéressant. »
2°/ « Nous allons essayer de faire honneur à ce grand club qui mérite de jouer en Ligue 1 ! Il va falloir avoir une bonne équipe. Il faut trouver les automatismes et l’unité dans le club et autours du club. On est en train de construire quelque-chose, mais nous avons encore beaucoup de travail en perspective. La montée en Ligue 1 reste pour nous un objectif prioritaire. »

NîMES - Jean-Michel Cavalli
1°/ « Les équipes de haut de tableau vont être très bagarreuses. Les trois équipes redescendues de Ligue 1 vont vouloir remonter de suite et n’auront pas le droit à l’erreur ! Il y a aussi des grosses cylindrées qui sont restées à quai dans ce championnat de L2, comme Metz, Strasbourg ou Guingamp qui auront à cœur de ne pas rater leur départ. Je pense aussi surtout à une équipe comme Sedan qui travaille bien et qui cette année devrait montrer un autre visage que celui de l’année dernière. »
2°/ « Je voudrais que l’on rentre bien dans ce championnat en essayant de se donner des paliers. On va faire une saison pour pérenniser notre équipe de Nîmes dans ce championnat de Ligue 2. Terminer entre la dixième et la quinzième place serait déjà une bonne satisfaction. Surtout après avoir lutté de façon terrible l’an dernier pour le maintien. »

SEDAN - Landry Chauvin
1°/ « Il y a six équipes qui arrivent logiquement favorites sur ce championnat ! Cela va être une saison de nouveau très relevée avec les trois clubs qui descendent de Ligue 1. Pour moi, Caen est le favori numéro un. Apres il y a Strasbourg et Metz, pour qui l’enjeu est très important. Puis Guingamp qui a fait un très recrutement beaucoup plus précoce que ce qu’ils avaient fait l’année dernière. »
2°/ « J’espère que l’on jouera les trouble-fête derrière les équipes leaders comme l’ont fait Boulogne, Angers ou Tours la saison dernière. On essayera de profiter d’une éventuelle opportunité, mais envisager une remontée en Ligue 1 n’est pour le moment pas raisonnable. »

STRASBOURG - Gilbert Gress
1°/ « Je pense que le niveau sera plus élevé que l’an dernier. En voyant tout les clubs qui ont été relégués l’année dernière, il sera d’autant plus difficile de figurer parmi les trois premiers. Il y a également Caen qui pratique un très bon football. A chaque fois, on parle de la deuxième division comme si c’était l’enfer, mais les équipes de Ligue 2 pratiquent un bon football. »
2°/ « C’est encore le point d’interrogation ! Je sais qu’il y a une attente extraordinaire de la part du public de nous voir réussir et remonter en Ligue 1, mais j’attends toujours un attaquant de pointe et un ailier droit pour pouvoir jouer en 4-3-3. Mon objectif c’est de gagner le premier match, puis le deuxième et j’aimerais à terme que l’on remonte en première division. »

TOURS - Daniel Sanchez
1°/ « Je vois bien des clubs comme Guingamp ou Strasbourg, bien armés pour cette saison. Les clubs qui descendent de Ligue 1 seront aussi bien placés. Ils ont acquis une certaine expérience. On les retrouvera souvent dans le haut de tableau. C’est un championnat difficile et très homogène depuis longtemps, je pense que cela le restera la saison prochaine. »
2°/ « J’espère que l’on jouera le rôle le plus important possible pour confirmer notre précédente saison, même si ca a été une saison exceptionnelle. Au-delà des résultats, j’espère que l’on va aussi confirmer notre style de jeu et notre philosophie. On s’est créé une petite identité l’an dernier, il va falloir confirmer ça. »

VANNES - Stéphane Le Mignan
1°/ « Caen, Le Havre et Nantes ont plus de possibilités que les autres de monter. Mais la donne a un petit peu changée. L’année dernière, une équipe inattendue comme Boulogne s’est invitée en Ligue 1. Du coup, des gros sont restés sur le carreau et voudront absolument remonter cette année. Je pense à Metz, à Strasbourg. Et puis, il me semble qu’une formation comme Guingamp est bien armée pour jouer un rôle intéressant en Ligue 2. »
2°/ « Nous, on a envie d’être ambitieux mais on sait que la deuxième année en Ligue 2 est toujours compliquée. On sait également que se maintenir au mois de mars comme l’an passé sera délicat. On a vu que les choses pouvaient bien tourner quand on débute bien, comme nous l’année dernière. Mais on sait très bien qu’avec le 19ème budget de L2, ce sera la bagarre pour se maintenir. »