RMC Sport

Le grand retour de Simone

Marco Simone

Marco Simone - -

Huit ans après son départ, l'Italien de 42 ans va retrouver le Rocher pour succéder à Laurent Banide à la tête de l'AS Monaco. Pour sa première expérience en tant qu'entraîneur, l'ancien buteur du PSG devra se montrer convaincant pour relancer une équipe relégable après six journées de Ligue 2.

Marco Simone n’a visiblement pas peur des défis. Celui qui l’attend sur le Rocher est particulièrement périlleux. Huit ans après avoir quitté l’AS Monaco, club avec lequel il a remporté le championnat de France en 2000, l’ancien buteur italien revient en Principauté. Comme entraîneur cette fois. Comme nous vous l'annoncions, Simone a été choisi pour remplacer Laurent Banide sur le banc monégasque. Une première pour l’élégant « Marco », devenu agent de joueurs et consultant pour Canal + à l’issue de sa carrière. Les discussions entre les différentes parties ont été entamées ce lundi et un accord a rapidement été trouvé. Le président de l'ASM, Etienne Franzi, est à l'origine de la nomination de Marco Simone. Celle-ci a été avalisée par le Prince Albert, qui a gardé de bonnes relations avec l'ancienne idole de Louis II. Simone va s’engager pour deux ans. A la demande du Prince Albert, il sera épaulé dans sa tâche par Jean Petit, fidèle de la maison, à nouveau promu entraîneur adjoint. Le duo sera chargé de sortir le club du brouillard. Après six journées de Ligue 2, l’ASM, rétrogradée en fin de saison dernière, n’a pas remporté le moindre match (deux défaites, quatre nuls). Un bilan catastrophique qui a plongé les partenaires de Ludovic Giuly dans la zone de relégation. 

Une idée du président Franzi

« Ça fait trois ou quatre ans que c’est comme ça, s’inquiète l’ancien défenseur monégasque François Modesto, aujourd’hui à l’Olympiakos. Le club est en train de disparaître de jour en jour. Il faut repartir avec un bon projet. Ça va être très difficile. Depuis Jean-Louis Campora, toutes les personnes importantes sont parties. Le club n’a plus d’âme. C’est dommage, parce que c’est l’un des plus grands clubs français. » A 42 ans, Simone, élu meilleur passeur de L1 avec Monaco en 2000, n’a pas choisi la facilité. Pour relancer une formation à la dérive, l’ancien avant-centre du PSG et du Milan AC devra rapidement trouver des solutions. Le temps presse à quatre jours d’un déplacement qui s’annonce électrique sur la pelouse de Bastia.

Alexandre Jaquin avec M.B.