RMC Sport

Le Mans en état d’urgence

Le MMArena, le stade du Mans

Le MMArena, le stade du Mans - -

Dans une lettre envoyée à la mairie que s’est procurée RMC Sport, le président du Mans FC annonce clairement qu’une solution doit être trouvée avant la fin du mois de mars pour éviter une cessation d’activité. Le 18e de Ligue 2 est en grand danger.

Le Mans touche le fond. En grande difficulté financière, avec un déficit de 7,5 millions d’euros au terme de l’exercice 2011-2012, le club de la Sarthe risque d’être confronté au pire dans les prochains jours. Dans un courrier adressé au maire de la ville (Jean-Claude Boulard) que s’est procuré RMC Sport (voir ci-dessous), Henri Legarda appelle à la prise de décisions d’urgence. Le président manceau estime que la situation de blocage dans laquelle se retrouve le club « ne permet pas au club de poursuivre son exploitation au-delà du mois de mars 2013 ». Un conseil d’administration aura lieu mercredi « afin de statuer sur la situation ».

L’actuel 18e de Ligue 2 pourra-t-il terminer la saison, alors que tous les salaires du mois de février n’ont pas été versés ? Deux voies de sortie de crise existent selon Henri Legarda. La première consiste à obtenir « la fixation d’un loyer pour la location du stade MMArena à un montant annuel correspondant à 6% du chiffre d’affaires du Club et la mise en œuvre d’action sociales et de partenariats avec les collectivités, et plus particulièrement la Mairie, pour des montants annuels qui ne peuvent être inférieurs à 600 000€. »

« Sauver une entreprise et ses emplois »

« Seules ces mesures seront de nature à permettre l’entrée d’investisseurs pour un montant nécessaire à la recapitalisation et s’élevant à 3 000 000 d’euros » indique le président manceau, qui n’est pas maître de l’autre solution. « Vous (le maire du Mans, ndlr) avez fait savoir que vous soutenez un projet de reprise par des investisseurs locaux. (…) Or, force est de constater qu’à ce jour, vendredi 22 mars 2013, aucune initiative tendant à me présenter, ainsi qu’aux actionnaires, un projet de redressement pérenne pour le Club ainsi que les conditions de sortie envisagée n’a été prise. »

« Dans ce contexte d’urgence, poursuit Henri Legarda, il me semble donc nécessaire de vous alerter afin de vous demander de faire en sorte que le plan de reprise que vous appuyez (…) prenne contact désormais rapidement avec l’ensemble des actionnaires du Club et avec mon Conseil. (…) Les responsabilités des uns et des autres pourront être évoquées, mais vous conviendrez avec moi, au regard de la situation actuelle que vous connaissez parfaitement, que c’est être un dirigeant responsable que d’essayer d’envisager toutes les solutions de nature à sauver une entreprise et ses emplois. » L’heure est grave au Mans…

>>> LA LETTRE ENVOYEE PAR HENRI LEGARDA AU MAIRE DU MANS EN CLIQUANT ICI