RMC Sport

Ligue 2: Sochaux et Auxerre dos-à-dos, des incidents à Nancy

Sochaux face à Auxerre

Sochaux face à Auxerre - Icon Sport

Aucun gagnant entre Sochaux et Auxerre, deuxième et troisième de Ligue 2 (0-0) ce vendredi à l'occasion d'une 10e journée de championnat marquée par de nouveaux débordements de supporters à Nancy, opposés à Amiens (1-1).

Le duel de la soirée finit sans but. Ce vendredi et pour cette dizième journée de Ligue 2, Sochaux, troisième, et Auxerre, quatrième, se sont quittés sur un triste match nul 0-0. Si on a vu un vrai duel au milieu de terrain, les deux équipes visiblement fatiguées, n'ont pas sû profiter de cette journée en avance sur leurs concurrents directs. Les deux équipes laissent donc Toulouse seul en tête avec 23 points, qui rencontrera Caen lundi à 20h45 avec l'opportunité de confirmer son avance.

Le Paris FC coule de nouveau à Niort

La série noire se poursuit en revanche pour le Paris FC, cinquième avant cette dizième journée de Ligue 2, qui s'est incliné 4-1 face aux Chamois Niortais. Les hommes de Thiery Laurey ont encaissé un premier but dès la quatrième minute, puis Niort a enchaîné. Pourtant les Parisisens se sont procurés le plus d'occasion, avec près de 21 tirs sur les cages niortaises, dont huit cadrés. Ils terminent donc cette journée à la sixième place, derrière Le Havre, qui s'est imposé 1-0 à Nîmes. Les Crocos n'ont plus gagné un match depuis le 21 août.

Des incidents à Nancy

Pau aussi a laissé échapper des points dans la course au podium, en s'inclinant 1-2 face à Dunkerque, dans un match qui s'est fini à dix contre dix, après les cartons rouges de Ba (31e minute) et Batisse (72e). Une bagarre impliquant joueurs et entraîneurs a éclaté en fin match.

Nancy, actuel dernier de Ligue 2, n'a pris qu'un point face à Amiens, 1-1. Les Lorrains ont pourtant évolué à 11 contre 9 durant 45 minutes, après les cartons rouges de Arokodare (43e) et Kader Bamba (45+3e) qui aurait insulté l'arbitre. Un match nul très mal perçu par les supporters nancéens qui ont lancé des fumigènes sur le terrain durant le temps additionnel. La rencontre a été interrompue durant trois minutes par l’arbitre, avant de se finir peu avant 23 heures. Au coup de sifflet final, les suporters sont descendus sur la pelouse. Des scènes de violence qui se répètent de façon inquiétante en Ligue 1 comme en Ligue 2. Il y a 10 jours, le match Le Havre-Toulouse avait aussi été le théâtre de débordements.

Vendredi 24 septembre

Nîmes - Le Havre 0 - 1

Pau - Dunkerque 1 - 2

Dijon - Valenciennes 0 - 1

Nancy - Amiens 1 - 1

Niort - Paris FC 4 - 1

Quevilly-Rouen - Guingamp 2 - 2

Rodez - Grenoble 1 - 1

Sochaux - Auxerre 0 - 0


Samedi 25 septembre

(15h00) SC Bastia - AC Ajaccio


Lundi 27 septembre

(20h45) Toulouse - Caen

AC