RMC Sport

Ligue 2: six supporters convoqués devant la justice après les incidents lors de Le Havre-Toulouse

Six personnes sont convoquées devant la justice à la suite des incidents qui ont émaillé le match de Ligue 2 Le Havre-Toulouse (1-1), le 13 septembre, comptant pour la septième journée de Ligue 2.

Des supporters devant la justice après des débordements. Des incidents avaient eu lieu lors du match entre Le Havre et Toulouse, en clôture de la septième journée de Ligue 2, le 13 septembre dernier.

"Six personnes ont été placées en garde à vue pour des incidents survenus à l'occasion du match Le Havre-Toulouse, les gardes à vue se sont étendues dans le temps entre la semaine dernière et cette semaine. Il y a cinq majeurs et un mineur", a expliqué Bruno Dieudonné, procureur de la République du Havre, ce vendredi.

"Un majeur qui a envahi le terrain est convoqué en CRPC (Comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, ndlr) le 12 octobre, le parquet a requis une interdiction judiciaire de stade", a-t-il ajouté.

Les quatre autres personnes majeures interpellées, trois pour envahissement du terrain et une pour jet de projectile, "sont convoquées en composition pénale devant un délégué du procureur en octobre également", ajoute M. Dieudonné. Le parquet requerra une interdiction de stade allant jusqu'à six mois.

Le mineur est convoqué pour envahissement du terrain "devant un délégué du procureur pour un classement sous conditions. Une mesure, en l'espèce sans doute une interdiction de paraître, lui sera proposée. S'il la respecte, la procédure sera classée sans suite", ajoute M. Dieudonné.

"Certains des gardés à vue n'ont pas un casier vierge. La dernière garde à vue s'est achevée jeudi après-midi", a-t-il précisé.

Boutaib pris à partie par un supporter

Ce match avait donné lieu à un bref envahissement du terrain, mais aussi à une altercation musclée entre un joueur havrais et un supporter, qui ne donnera pour sa part lieu à aucune plainte ni suite judiciaire.

Le joueur du HAC, Khalid Boutaïb, sorti 10 minutes après un énorme loupé face au but, s'était approché front contre front d'un supporter qui l'invectivait. Les deux hommes ont été séparés et l'attaquant international marocain a écopé d'un carton rouge et de deux matchs de suspension. Il a ensuite présenté ses excuses et rencontré le supporter.

En attendant, le football est de retour pour les hommes de Paul Le Guen, qui se déplace sur la pelouse du Nîmes Olympique, ce vendredi à 21h pour le compte de la 10e journée de championnat.

Aris Djennadi avec AFP