RMC Sport

Pourquoi Anelka relève le défi du Hyères FC en National 2

Nicolas Anelka

Nicolas Anelka - ICON SPORT

Dans un entretien à Var Matin ce jeudi, l’ancien attaquant des Bleus Nicolas Anelka (41 ans) s’exprime sur son nouveau rôle de directeur sportif du FC Hyères, club de National 2 désormais présidé par Mourad Boudjellal.

Nicolas Anelka a toujours cultivé l’art du contre-pied. L’ancien enfant terrible du football français aime être là où on ne l’attend pas. A 41 ans, le jeune retraité a ainsi accepté le challenge que lui a proposé Mourad Boudjellal en National 2. Désireux de de reprendre un club de football, l’ex-patron du RC Toulonnais a pris les commandes du FC Hyères, 7eme de son groupe en N2. L’homme d’affaire a fait de Nicolas Anelka son directeur sportif. Tentant pour l'ancien joueur d'Arsenal.

"L’opportunité de tout développer"

"Partir de N2, c’est presque partir de rien, explique l’intéressé ce jeudi dans les colonnes de Var-Matin. C’est plus intéressant que d’arriver sur un challenge où tout est déjà en place et où il n’y a pas grand-chose à améliorer. Alors on ne part pas de zéro, parce qu’il y a déjà une base. Une très bonne base. Mais là, on a l’opportunité de reprendre ce club-là et de tout développer : les infrastructures, qui sont déjà pas mal, des joueurs qui ramener une plus-value…"

Il ne veut "pas faire n’importe quoi"

Sur le recrutement, l’ancien attaquant des Bleus (69 sélections) ne cite aucun nom (ceux de Rami et Cabaye avait été cités par la presse régionale). "Il y a des joueurs qui ont fait des choses lors de la première partie de saison, il faut les respecter. On veut prendre des joueurs, mais on ne veut pas faire n’importe quoi. D’autant plus qu’on ne sait pas si le championnat va reprendre. Aujourd’hui on a aucune réponse. Si on doit faire des choix, ce sera davantage au début de la saison prochaine."

"Déjà se concentrer sur le fait d’être en N2"

Si Anelka se veut prudent sur le mercato, il l’est aussi sur l’avenir même si l’objectif, "à long terme", est la Ligue 1 : "Mais ça, ce n’est pas maintenant, tempère-t-il. Je suis assez intelligent, je connais bien le foot et je sais que ce n’est pas facile. On va rester très, très calme, très, très serein. Il y a encore beaucoup de travail pour arriver au haut niveau. (…) On va déjà se concentrer sur le fait d’être en N2 et d’accéder au niveau supérieur. C’est l’objectif de départ. On ne sait pas quand on va réussir à monter mais on va s’en donner les moyens."

Nicolas Anelka
Nicolas Anelka © ICON SPORT
ABr