RMC Sport

Sécurité renforcée pour la réception de Nantes

Les dirigeants du Stade Malherbe de Caen redoutent des débordements de la part des supporters nantais pour le match de ce lundi soir comptant pour la première journée de L2.

Si la plupart des groupes de supporters nantais ont appelé au boycott des matchs à domicile, ils continuent à effectuer les déplacements. Ainsi, ce soir au Stade Michel-d'Ornano, 250 ultras nantais sont attendus, essentiellement des membres de la Brigade Loire (le groupe le plus virulent) pour la rencontre entre deux relégués contre Caen. Des supporters qui vont venir de manière individuelle. Pour faire face à d'éventuels débordements, une demi-compagnie de CRS a été mobilisée. En tout, 75 membres des forces de l'ordre seront présents au stade ce lundi, en plus des 80 stadiers habituels.

Rodolphe Massé