RMC Sport

Tapis rouge pour Rybolovlev

-

- - -

Etienne Franzi a confirmé ce mardi l’arrivée « imminente » du milliardaire russe Dmitri Rybolovlev dans le capital de l’AS Monaco. Le président du club princier deviendra l’actionnaire majoritaire de l’ASM « avant la fin de l’année ».

L’AS Monaco est sur le point d’écrire un nouveau chapitre de son histoire. En marge du passage de l’ASM devant la Direction Nationale de Contrôle et de Gestion ce mardi, Etienne Franzi, le président du club de la Principauté, a confirmé l’arrivée « imminente » du milliardaire russe Dmitri Rybolovlev dans le capital. Il deviendra l’actionnaire majoritaire du club « avant la fin de l’année » selon Etienne Franzi. Ce dernier n’a pas confirmé le montant de son investissement, mais le milliardaire russe serait disposé à investir 200M€ dans un premier temps et aurait même plusieurs centaines de millions d’euros supplémentaires de côté le cas échéant.

Flanqué d’un émissaire du club, Etienne Franzi était également accompagné d’un homme et d’une femme représentants Dmitri Rybolovlev pour le passage devant la DNCG. Aucun commentaire n’est venu de la partie russe, mais il semble que le projet ait plu au gendarme financier de la Ligue. « Les choses avancent très, très bien, a glissé Franzi à la sortie de sa réunion qui s’est déroulée dans un très bon climat. On est venu présenter cela à la DNCG qui est parfaitement au courant. Elle attend que tout se formalise. Il y a des contraintes juridiques. On a un dispositif de prévu avec un calendrier de manière à ce que tout soit fixé avant la fin de l’année. »

Il reste maintenant à définir le nouvel organigramme du club. Deux dossiers tiennent la corde. L’un représenté par Maurice Cohen. L’autre composé du duo Youri Djorkaeff-Jean-Marc Goiran. Si dans un premier temps, ce dernier ticket semblait tenir la corde, la tendance se serait fortement rééquilibrée ces derniers jours. La décision doit intervenir dans les tous prochains jours. Une fois ces tractations en coulisses terminées, il faudra rapidement se reconcentrer sur le sportif. Relégué en Ligue 2 l’été dernier, Monaco se traine désormais à la dernière place du championnat avec quatre points de retard sur Amiens, premier non relégable. Une situation sportive qui ferait désordre si l’arrivée de la 93e fortune mondiale s’accompagnait d’une descente en National.