RMC Sport

Toulouse: Taoui va contester son licenciement pour faute grave

Licencié par le TFC pour faute grave fin décembre, Adil Taoui a annoncé ces dernières heures à son club son intention de contester la procédure engagée à son encontre devant les tribunaux.

"Si je l'ai prise (cette décision), c'est que je n'avais pas d'autre choix.” C’est en ces termes que le président du TFC Damien Comolli justifiait le licenciement “pour faute grave" du jeune Adil Taoui. Le milieu de terrain les conteste. Licencié le 28 décembre dernier par le TFC, Taoui a envoyé une lettre à la direction du club pour contester cette décision. Le jeune footballeur de 19 ans y indique qu’il ira devant les juridictions concernées pour faire valoir ses droits.

Plusieurs mises à pied

Arrivé en 2015, à l’âge de 14 ans, le natif de Limoges était considéré comme l’un des plus grands espoirs du club. Adil Taoui avait signé son premier contrat professionnel en juin 2018, sous la présidence d’Olivier Sadran. Il avait pris part à deux rencontres de Ligue 1 la saison dernière, contre Strasbourg et sur la pelouse de l’OM. Le jeune homme n’aurait pas accepté un passage par la réserve du club, qu’il aurait très mal vécu.

"Il y a eu quelques mises à pied avant qu'on arrive à cette situation", rappelait Damien Comolli à l’antenne de France Bleu Occitanie, début janvier: "Mon discours depuis le premier jour, c'est que l'institution et le club sont au-dessus de tout, y compris moi, insistait Damien Comolli à l'antenne de France Bleu. Si quelqu'un va à l'encontre de ça, il me trouvera sur son chemin. C'est un discours que je déteste tenir mais malheureusement, je n'ai pas eu le choix."

QM