RMC Sport

W. Bernard : « Il y a des tenants politiques qui m’échappent »

-

- - -

Placé en garde à vue pendant 48 heures cette semaine, le président d’Angers (L2) Willy Bernard s’exprime sur les soupçons d’abus de bien sociaux qui pèsent sur ses épaules. « Je suis très choqué par les déclarations de Mme la Procureur (Brigitte Angibaud). Elle a parlé très vite. Elle s’est permis de répondre aux journalistes alors que j’étais toujours en audition. Le contenu des interrogations a donc été déversé dans la presse. Il y a des tenants politiques et médiatiques qui m’échappent. Le fait que la Procureur de la République soit en politique c’est déjà quelque chose en soit de peu courant. Je l’ai rencontrée hier (jeudi), mais il y a des choses que je ne maîtrise pas. Je souhaite que les gens se posent les vraies questions sur ce dossier… »