RMC Sport

Agnelli promet que les coupes d’Europe resteront ouvertes à tous

Andrea Agnelli, président de la Juventus et de l’ECA, à l’origine de la volonté de réformer la Ligue des champions, assure que la nouvelle formule de la compétition restera ouverte aux clubs sur les critères sportifs et ne sera pas réservée à une élite.

Non, la nouvelle Ligue des champions ne sera pas un club fermé. Andrea Agnelli, président de la Juventus de de l’ECA (association européenne des clubs), le promet. Le dirigeant italien, fer de lance d’une réforme des compétitions européennes, promet que les critères de qualification seront avant tout sportifs avant d’être économiques.

"La Superligue n'existe pas, ne nous trompons pas dans la terminologie, a-t-il déclaré jeudi lors l’assemblée des supporters de la Juventus. L'important est de recalibrer les compétitions nationales et de l'UEFA à partir de 2024. Tous les clubs ont la volonté de jouer davantage de matchs au niveau européen."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

"L'accès doit être fondé sur le mérite sportif"

"Le format n'a pas encore été décidé, mais l'accès doit être fondé sur le mérite sportif, a-t-il ajouté. Les compétitions européennes doivent rester ouvertes à tous." Le sujet de la refonte des compétitions européennes agite les grands championnats depuis plusieurs mois. 

Face à la polémique suscitée par la volonté de mettre en place une sorte de semi-ligue fermée avec une présence assurée pour les plus grosses cylindrées sur des critiques économiques, l’UEFA a décidé d’enterrer le projet. La confédération européenne a demandé aux fédérations nationales de transmettre leurs remarques dans ce qui ressemble à une grande consultation. La Fédération française a même proposé une idée de projet, repoussé. La France a pour objectif de qualifier quatre clubs (au lieu de trois actuellement) pour la nouvelle compétition. 

NC