RMC Sport

Ligue des champions: la France a demandé quatre places

Dans son projet de réforme de la Ligue des champions, qui n’a finalement pas été retenu, la Fédération française de football a réclamé à l’UEFA quatre places pour les clubs de Ligue 1, selon France Football.

Après des mois de spéculations, de débats et de polémiques, l’idée a finalement été abandonnée. Dans un futur proche en tout cas. Alors que l’hypothèse d’une Ligue des champions (quasiment) fermée semblait prendre de l’ampleur, avec la plupart des places réservées aux grosses cylindrées européennes, l’UEFA a décidé de refermer le dossier.

Et Aleksander Ceferin, son président, a appelé les fédérations à lui faire part de leurs remarques. Selon France Football, onze d’entre elles ont envoyé des commentaires. Mais une seule est allée jusqu’à soumettre un "projet ficelé": la FFF, sous l’impulsion de Noël Le Graët, son président, et Florence Hardouin, sa directrice générale. Un projet retoqué en raison de son trop grand nombre de matchs sans enjeu.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour suivre l'intégralité de la Ligue des champions cette saison

Optimiser les droits TV des principaux diffuseurs

Pas forcément dramatique car le véritable objectif de la Fédération française de football serait plus précis. Il s’agirait d’obtenir quatre places qualificatives en Ligue des champions pour les clubs de Ligue 1. Contre trois actuellement (le PSG, l'OL et le Losc la disputeront cette saison).

Lors d’une réunion qui s’est tenue fin août à Monaco, la FFF aurait expliqué à l’UEFA l’importance d’un tel changement, afin d’optimiser les droits TV chez les principaux diffuseurs de la compétition. En attendant de savoir si l’argument a convaincu, de nouvelles pistes devraient être données par un groupe de travail de l’UEFA d’ici la fin de l’année. Avant d’éventuelles décisions dans les mois suivants.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur