RMC Sport

Barça-PSG : Messi, le choc psychologique

Lionel Messi face à Alex

Lionel Messi face à Alex - -

En une petite demi-heure de jeu, Lionel Messi a métamorphosé le Barça ce mercredi soir face au PSG au Camp Nou (1-1). L’Argentin, blessé à la cuisse droite à l’aller, a su être décisif en redonnant confiance à son équipe.

Les mains sagement posées sur les jambes, il souffle… Le PSG menace son Barça et Lionel Messi doit observer tout ça de trop loin, depuis ce banc de touche qu’il fréquente si rarement. L’heure de jeu vient de passer. Le tableau d’affichage inquiète le Camp Nou (0-1). L’Argentin, buteur et blessé à l’aller à la cuisse droite, remonte ses chaussettes. Tito Vilanova le lance. Contre l’avis des médecins du club catalan, sans doute. Mais le péril est là et l’élimination en quarts de finale de la Ligue des champions, une crainte bien réelle. En quelques instants, à partir de cette délivrance de la 62e minute, Lionel Messi change tout. Tout le monde l’a déjà vu dribbler, passer, marquer, influer à lui tout seul sur le cours d’un match.

Face au PSG, ce n’est pas tellement sur le plan purement sportif que Messi a tout changé. C’est dans les têtes qu’il a agi, avant tout. « Dans ces moments, la présence de Leo apporte de la tranquillité à tout le monde » reconnait Andres Iniesta. Messi, c’est le choc de compétitivité et le choc psychologique en même temps. Il perturbe Thiago Motta et Marco Verratti en venant dans leurs dos. Trouve David Villa dans la surface parisienne, le regarde décaler Pedro pour l’égalisation (1-1, 71e). « Avec une passe, il peut décider d’un match. C’est Leo ! Il représente beaucoup. Il influence beaucoup le jeu de notre équipe » explique Iniesta.

Pedro : « Il faut remercier Messi »

Neuf minutes. Neuf minutes ont suffi à Lionel Messi pour montrer la voie au Barça, pour emmener ses coéquipiers derrière lui, les rassurer et les persuader. « Je ne sais pas si son entrée les a déstabilisés mais ce qui est sûr c’est qu’il est incroyable, très respecté, confie Jordi Roura, l’entraîneur adjoint du Barça. Son entrée a fait élever notre niveau de jeu. Ça a certainement conditionné le match. » « Il faut remercier Messi pour le travail qu’il a fait, souligne pour sa part Pedro, le buteur. Il voulait aider l’équipe. Quand il est entré, il a changé le match. » Les 90 000 spectateurs du Camp Nou l’ont évidemment senti, compris.

« Quand il est rentré, on a eu l’impression que l’ambiance avait changé, raconte Jordi Roura. Il a cette attitude, cette ambition de toujours gagner. C’est une caractéristique incroyable pour un joueur d’un tel niveau. Une fois de plus, on doit lui tirer notre chapeau. » Pour Luis Fernandez, qui était au Camp Nou, « Messi apporte une confiance totale à son équipe ». Leonardo ne peut qu’acquiescer. « Au niveau psychologique, ça change, même dans le stade. C’est Messi… » « Un joueur qui transmet quelque chose d’incroyable à tout le monde », pour l’ancien Parisien Vikash Dhorasoo. « Le numéro un », rappelle Pedro. Le numéro un, même sur une jambe…

A lire aussi :

- Barça-PSG : Paris en a rêvé si fort

- Barça-PSG : Les notes des Parisiens

- Di Meco : « Le PSG a été supérieur au Barça »

- Leonardo : « Quelque chose de grand »

Lavezzi si près du but…

LP avec GQ