RMC Sport

Barça-PSG: Neymar a parié qu’il allait marquer deux buts… au moins !

A l’approche de Barça-PSG, ce mercredi en 8e de finale de retour, le vestiaire blaugrana semble confiant. Neymar a même parié devant ses coéquipiers qu’il allait marquer au moins deux buts, selon une radio catalane.

Il était KO, il y a trois semaines. Amorphe, sonné, méconnaissable. Mais avant le match retour ce mercredi dans son Camp Nou, le Barça est revigoré. Orgueilleux, motivé, confiant. Comme si le 4-0 que lui a infligé une grande équipe du PSG en 8e de finale aller de la Ligue des champions était surmontable. D’après la radio SER Catalunya, le vestiaire y croit après avoir pulvérisé le Celta Vigo samedi (5-0). Neymar a même parié devant ses coéquipiers qu’il allait marquer deux buts, au moins, contre le PSG !

"Tout le monde est confiant, reconnaît Francesc Aguilar, journaliste du quotidien catalan Mundo Deportivo. Maintenant, le Barça joue comme toujours. Avec ce niveau, bien sûr, il n’y aurait pas eu 4-0 au Parc des Princes. C’est une autre équipe. Le ballon va vite. C’est essentiel pour le jeu de Barcelone. Et surtout, il y a le grand Lionel Messi. Comme je l’ai écrit, il n’y a pas dix raisons pour gagner. Il y en a neuf… et Messi."

A voir aussi >> Barça-PSG : "pas impossible" selon Suarez, qui flatte son équipe

Courbis : "Je n’y crois pas une seconde"

Une confiance barcelonaise à peine atténuée par le souvenir, déjà lointain semble-t-il, du match aller. "Je dois dire qu’Emery a très bien fait son système contre le Barça à Paris pour que Messi n’ait pas le ballon, tout comme Neymar, explique Francesc Aguilar. Le PSG a trouvé la formule. Rabiot et Matuidi ont été incroyables. Mais c’est différent entre le Parc des Princes et le Camp Nou, qui est plus grand."

"Le Barça peut marquer les quatre ou cinq buts, assure-t-il. Le problème, c’est le PSG va-t-il marquer ou pas ? C’est plus facile d’inscrire les quatre buts que de rester à 0 pour le PSG. C’est pour ça que je ne crois pas que le Barça va jouer en 3-4-3, parce que Cavani, Di Maria, ce n’est pas pareil que les derniers adversaires du championnat d’Espagne." Confiance, mais lucidité, quand même.

A voir aussi >> Test : quel joueur de Barça-PSG êtes-vous ?

Pour notre Rolland Courbis, le verdict ira à coup sûr à l’encontre de cet enthousiasme catalan. "Les Barcelonais retrouvent la confiance et je pense que c’est dû en grande partie à la malice de Luis Enrique, qui a annoncé son départ. Il y a une certaine décontraction qui est revenue. De là à penser que le Barça va pouvoir se qualifier… Je n’y crois pas une seconde. Ce serait une énorme surprise." Ce PSG ne peut pas s’effondrer. N’en déplaise aux fervents adeptes de la "remontada".