RMC Sport

Barça-PSG: que devient Aytekin, l'arbitre de la remontada de 2017?

En mars 2017, après la remontada subie par le PSG face au Barça (6-1), Deniz Aytekin avait été la cible de toutes les critiques. Auteur de plusieurs erreurs manifestes lors de ce match, l'Allemand officie depuis de moins en moins au niveau européen mais continue d'être une valeur sûre de l'arbitrage dans son pays.

· Jamais sanctionné par l'UEFA

Son match avait fait scandale et le Paris Saint-Germain était allé jusqu'à porter plainte auprès de l'UEFA. En mars 2017, Deniz Aytekin est devenu le pire ennemi du PSG à l'issue de la remontada subie par le club parisien sur la pelouse de Barcelone, en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions (6-1).

Lors de ce match, Aytekin avait, selon le décompte effectué par le PSG, réalisé dix erreurs manifestes d'arbitrage. Dont un penalty oublié pour Paris, un carton rouge évité par Gerard Piqué et le fameux penalty accordé très généreusement dans le temps additionnel de la deuxième période à Luis Suarez. Malgré toutes ces erreurs, Aytekin n'a jamais été sanctionné par l'UEFA. L'arbitre allemand n'a d'ailleurs jamais communiqué publiquement sur cette rencontre, malgré quelques interviews accordées à certains médias, et a conservé son statut "élite" au sein de l'instance européenne, qui lui permet encore d'officier en Coupe d'Europe.

· Moins de matchs en Coupe d'urope

Malgré tout, ce match a entaché la réputation de Aytekin. Depuis cette fameuse rencontre de mars 2017, l'arbitre allemand n'a arbitré que dix petits matches de Coupe d'Europe - Ligue des champions et Ligue Europa confondues -, dont des confrontations de seconde zone.

Après quatre matches en 2016-2017, Aytekin avait été au sifflet de trois rencontres en 2017-2018, puis deux en 2018-2019, et enfin une seule la saison dernière. Cette année, l'arbitre allemand n'a pas officié en Coupe d'Europe. Et pour cause, Aytekin a subi une grave blessure au genou.

· Une blessure longue durée

Cette saison, Deniz Aytekin se repose. Ou plutôt, récupère. Car l'arbitre allemand a subi une rupture des ligaments croisés du genou, qui l'éloigne des terrains depuis plusieurs mois. À l'instar des joueurs professionnels, les arbitres ont besoin de rééducation avant de pouvoir à nouveau fouler les pelouses. L'arbitre allemand pourrait faire son retour d'ici la fin de saison sur les terrains allemands, où sa réputation n'a jamais pris un coup malgré la remontada de mars 2017.

· Une valeur sûre en Allemagne

Moins sollicité au niveau européen, Deniz Aytekin continue de faire ses preuves en Allemagne. En 2019, l'homme d'origine turc a été élu meilleur arbitre de Bundesliga, avant de l'être à nouveau en 2020 suite à un sondage du magazine Kicker. En Allemagne, où la remontada a forcément été moins médiatisé qu'en France et en Espagne, Aytekin ne souffre donc d'aucune contestation.

L'arbitre a bonne réputation, au point qu'en 2017, la Chine avait fait appel à lui, ainsi qu'à d'autres arbitres, pour officier des matches de Chinese Super League, alors que le championnat chinois traversait un scandale de matchs truqués. Aytekin, dont le nom est apparu en mars dernier à la suite de la publication d'une fake news, ne sera pas au sifflet du Barça-PSG de mardi, pour le plus grand bonheur des Parisiens. Björn Kuipers officiera lors de cette rencontre.

DM