RMC Sport

Basaksehir-PSG: un dispositif de sécurité renforcé à l’arrivée des Parisiens

Les Parisiens sont arrivés à Istanbul sous une escorte fournie, à la veille d'un match contre le Basaksehir d'Istanbul en Ligue des champions (mercredi à 18h55, en direct sur RMC Sport 1). Une centaine de membres de force de l’ordre était présente autour de l’hôtel des joueurs pour boucler la rue lors de l’arrivée des Parisiens.

Le Paris Saint-Germain est arrivé ce mardi à Istanbul sous bonne escorte. Le dispositif de sécurité déployé autour des joueurs parisiens pour leur assurer la plus grande tranquillité était même assez fourni, le but étant d’éviter une mauvaise surprise dans un contexte de défiance entre la Turquie et la France.

Une centaine de membres des forces de l’ordre s'est présentée autour de l’hôtel avant l’arrivée des joueurs pour boucler le périmètre et assurer une étroite surveillance des environs. Une mission confiée à différents corps des forces de police: municipale, nationale, armée et force spéciale. Un drone survolait également la zone. Le périmètre était très surveillé.

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez de la Ligue des champions

Le PSG va défier le "Erdogan FC"

Cette démonstration de force peut s’expliquer par le climat politique très tendu et les tensions qui s’accentuent entre la France et la Turquie, même si le club parisien n'anticipait pas forcément des besoins spécifiques liés à la crise diplomatique entre les deux pays. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a multiplié les attaques contre le président de la République Emmanuel Macron cette semaine.

Comme d’autres pays du monde musulman, Erdogan reproche à son homologue français d’avoir promis que la France continuerait de défendre les caricatures du prophète Mahomet dans le cadre de l’hommage rendu à Samuel Paty, ce professeur décapité dans l'attentat islamiste de Conflans-Sainte-Honorine pour avoir montré ces dessins en classe dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression.

Clin d’oeil du calendrier, le Paris Saint-Germain défiera mercredi (à 18h55, en direct sur RMC Sport 1) le Basaksehir Istanbul, en Ligue des champions. Ce club né au début des années 1990, a été racheté en 2014 par des proches de l’AKP, le parti présidentiel, avec la bénédiction de Recep Tayyip Erdogan en personne. Le club a depuis connu une ascension fulgurante avec l’appui du gouvernement, jusqu’au titre décroché la saison dernière.

QM avec LT et TM