RMC Sport

Benzema : "La vérité, je suis puissant mentalement"

Karim Benzema a exprimé sa joie après la victoire du Real Madrid face à l’Atlético, samedi, en finale de la Ligue des champions (1-1, 5 tab à 3). L’attaquant français en a profité pour évoquer l’Euro 2016, auquel il ne participera pas, et mettre en avant sa force mentale.

Karim Benzema, comment accueillez-vous ce nouveau sacre ?

C’est une soirée fantastique. On rentre un peu plus dans la légende. Personnellement, je suis très content et très fier de ma saison. Même si on a essayé de me mettre tout en bas, mais bon, je suis fort mentalement. Je ne lâche rien. Aujourd’hui, je suis content. C’est ma deuxième victoire en Ligue des champions. Je joue dans le meilleur club du monde, je suis heureux.

Tout va bien pour moi. Que vous a amené Zinedine Zidane ?

Il a su apporter son discours, quelque chose d’autre. Il a changé pas mal de choses. Il est proche des joueurs. On a confiance en lui. Il nous donne beaucoup de confiance donc on est content. Moi, personnellement, je suis fier que Zizou m’entraîne. C’est une légende !

Il a vous a toujours soutenu malgré les moments difficiles que vous avez traversés cette saison…

Bien sûr. Que ça soit lui, le président (Florentino Perez, ndlr), mes amis, ma famille, mes coéquipiers, ils ont toujours été derrière moi. Merci à eux. Mais de toute façon, la vérité, je suis puissant mentalement.

A lire aussi : les joueurs du Real accueillis en héros à Madrid

Dans quel état d’esprit allez-vous suivre l’Euro 2016 ?

Je vais suivre comme un supporter. Je leur souhaite d’aller le plus loin, d’essayer de la gagner parce que c’est important, c’est une grande compétition à domicile. Donc bonne chance à tous mes coéquipiers.

Cette victoire en Ligue des champions atténue-t-elle un peu votre déception de ne pas disputer l’Euro ?

Non, ça n’a rien à voir. Il ne faut pas parler de l’Euro. L’Euro, voilà, je suis déçu. Mais je le suis depuis le début, depuis que le président (de la FFF, Noël Le Graët) a dit que je n’allais pas être sélectionné. Mais après, c’est la vie. Il faut continuer et l’accepter.

dossier :

Karim Benzema