RMC Sport

Benzema : « Tous les grands joueurs du Real ont été sifflés »

Karim Benzema (Real Madrid)

Karim Benzema (Real Madrid) - AFP

Après avoir été sifflé par le public du stade Santiago-Bernabeu, Karim Benzema a inscrit le 1 000e but de l’histoire du Real Madrid en compétitions européennes ce mardi face au FC Bâle (5-1). Et rappelé que des stars madrilènes avaient aussi été jugées avec sévérité.

Karim Benzema, vous marquez l’histoire du Real Madrid avec ce 1 000e du club en compétitions européennes…

Je suis content. C’est bien. Je vais continuer à travailler.

Il y a toujours des critiques quand vous ne marquez pas. Est-ce une petite revanche ?

Non, je ne vais pas dire que c’est une revanche. Je suis dans un grand club. Ils attendent toujours beaucoup de moi. Je suis l’attaquant du Real donc à chaque match, il faut marquer. C’est comme ça. Ça change. L’année dernière aussi, j’ai été sifflé. Iker (Casillas) a été sifflé. Tous les grands joueurs qui sont passés par ici ont été sifflés. Ronaldo, Zidane… Pour moi, ce n’est pas un problème. Je vais continuer à travailler pour changer ça. Je suis content de la victoire.

La saison dernière, ça avait démarré de cette façon et puis vous avez marqué 24 buts, remporté la Ligue des champions…

C’est bien, ce sont des trophées. On parlera de ce que j’ai gagné quand ma carrière sera finie. Je joue dans un grand club. Je sais qu’il y a beaucoup d’attentes. C’est comme ça. Il ne faut pas se prendre la tête. J’ai même été sifflé au Stade de France. Je ne me prends pas la tête. Je joue au ballon, j’aime le football. Et je suis dans le meilleur club du monde.

Pourquoi marquez-vous plus facilement en Ligue des champions ?

Je ne sais pas. Comme je le dis à chaque fois, je suis un joueur d’équipe. J’ai le numéro 9 dans le dos, mais je suis un joueur d’équipe. Après, je peux jouer que pour moi, je peux le faire. Mais je pense que ça ne va pas le faire avec l’équipe qu’on a. Moi, je travaille pour l’équipe.

Avec ce début de saison compliqué, y avait-il un peu de tension avant ce match ?

On a perdu deux matchs consécutifs en championnat (à la Real Sociedad et contre l’Atlético Madrid), donc c’est sûr qu’il y a toujours un peu de tension. Mais là, c’était la Ligue des champions. On avait à cœur de montrer qu’on pouvait gagner et qu’on était la meilleure équipe. C’est ce qu’on a fait. 

la rédaction