RMC Sport

Bruges-PSG: Mignolet évoque un "plan" pour battre Paris

Le PSG débutera mercredi sa campagne de Ligue des champions sur le terrain du FC Bruges (21h, sur RMC Sport 1). Si Paris est largement favori sur le papier, le gardien de l'équipe belge, Simon Mignolet, veut croire à l'exploit.

Régulièrement présent en Ligue des champions ces dernières années, le FC Bruges n'a pas été gâté par le tirage de la phase de poules cette saison, puisqu'il a non seulement hérité de Leipzig, mais aussi de deux prétendants au sacre, Manchester City et le PSG. Un Paris Saint-Germain qu'il recevra mercredi soir lors de la première journée (21h, RMC Sport 1) avec l'étiquette d'outsider.

De quoi intimider la formation belge? Pas spécialement. S'il reconnaît volontiers la supériorité du PSG sur le papier, le gardien brugeois Simon Mignolet, ancien joueur de Liverpool, assure ne pas aborder la rencontre en spectateur énamouré des Lionel Messi, Neymar ou Kylian Mbappé.

>>> Abonnez-vous à RMC Sport pour regarder les clubs français en Ligue des champions

"Il faut avoir du respect, mais le niveau de respect suffisant pour gagner le match"

"On sait qu’ils ont dans leur effectif beaucoup de qualité individuelle, on sait que ce sera difficile de gagner, et de garder ma cage inviolée, mais je l’ai déjà dit, tu ne peux pas garder ta cage inviolée tout seul en tant que gardien, a d'abord expliqué le portier en conférence de presse. On a réfléchi à notre plan, on a travaillé cette semaine pour trouver une manière de défendre tous ensemble, et pas seulement de défendre, mais aussi de leur faire mal. On sait qu’ils ont les qualités pour faire la différence, mais on veut gagner ou faire un résultat contre n’importe quelle équipe. (…) En plus nous avons les supporters derrière nous, j’espère que ce 12e homme nous aidera à la maison."

Pour Mignolet, il s'agit avant tout de trouver un équilibre entre respect de l'adversaire, pour ne pas aborder la rencontre de manière inconsciente et prendre une volée, et ambition. "C’est normal qu’on parle beaucoup du PSG, on va jouer contre les plus grandes stars au monde, observe-t-il. Nous sommes humbles, nous savons contre qui nous jouons. La seule chose qu’on peut faire c’est donner notre meilleur et trouver un plan pour faire un résultat. On a du respect pour cet adversaire, mais on veut aussi atteindre notre objectif. (...) Ça fait toujours quelque chose de jouer contre ce genre de joueurs, mais si tu y penses dans le couloir avant le match, alors tu as déjà perdu. Il faut avoir du respect, mais le niveau de respect suffisant pour gagner le match."

L'international belge sait en tout cas que le danger pourra venir de partout. Dans le jeu, comme sur les phases arrêtées, avec un certain Messi en probable tireur de coups francs. "On a rigolé hier avec le coach des gardiens parce qu’on a une machine pour frapper à la même vitesse que les joueurs, mais ce n’est pas possible de l’imiter lui, sourit Mignolet. Tu ne peux pas faire la même chose que la plus grande star au monde. C’est difficile de reproduire les coups francs d’un garçon comme ça." Alors il faudra être vigilant. Et croiser les doigts.

C.C.