RMC Sport

C1 : Totti, Xavi, Messi et Matuidi sortent le grand jeu pour une soirée historique

Malgré la défaite, Messi a une fois encore marqué l'histoire du Barça.

Malgré la défaite, Messi a une fois encore marqué l'histoire du Barça. - AFP

Le premier volet de la 2e journée de la Ligue des champions a été très riche en faits de match et autres buts devenus historiques en l’espace d’une soirée. Retour sur un 30 septembre 2014 qui fera date dans l’histoire de la compétition

Totti fait de la résistance

A 38 ans et 3 jours, Francesco Totti est devenu le plus vieux buteur de l’histoire de la compétition en égalisant pour l’AS Roma sur la pelouse de Manchester City (1-1). L’Italien efface des tablettes Ryan Giggs, jusque-là recordman à 37 ans et 289 jours (depuis septembre 2011).

Xavi chasse Raul

A 34 ans et après avoir tout remporté, Xavi est devenu hier soir le joueur le plus « capé » de l’histoire de la compétition avec 143 matches de C1 à son actif. Il détrône l’un de ses plus vieux ennemis madrilènes, Raul, avec 142 rencontres à son tableau de chasse.

Le Bayern à 100 à l’heure…

En s’imposant sur la pelouse du CSK Moscou (1-0), le Bayern Munich a remporté le 100e succès de son histoire en Ligue des champions.

Et le Barça à 500 à l’heure !

Toujours dans les bons coups, Lionel Messi a marqué hier soir face au PSG le 500e but de l’histoire du FC Barcelone en Ligue des champions.

Matuidi, ce « pur-cent »

Blaise Matuidi a non seulement scellé le succès des Parisiens face au Barça en inscrivant le troisième but du PSG, il en a également profité pour marquer le 100e but du club de la capitale dans l’histoire de la C1.

Messi-Ronaldo, le bras de fer continue

En réduisant la marque, Lionel Messi a inscrit son 68e but en Ligue des champions. La star argentine revient à la même hauteur que Cristiano Ronaldo, les deux hommes ne pointant désormais plus qu’à trois longueurs de Raul, recordman absolu de la compétition avec 71 buts inscrits.

Verratti touche enfin au but

L’histoire retiendra que Marco Verratti aura attendu on 19e match de Ligue des champions pour enfin débloquer son compteur dans la compétition. Rappelons que l’Italien occupe un poste à vocation offensive. Il était temps…

Mourinho stoppe la malédiction portugaise

José Mourinho a mis fin hier soir avec Chelsea à un curieux paradoxe puisque le technicien lusitanien a remporté pour la première fois de sa carrière d’entraineur d’un club autre que Porto, un succès en Ligue des champions sur la pelouse d’un club portugais. Après un nul et une défaite, le Special One est enfin « bourreau en son pays ».

GM