RMC Sport

Chelsea: pourquoi Willian cartonne sur coup franc

Willian

Willian - AFP

Auteur de quatre buts sur coup franc en phase de poules de la Ligue des champions, Willian a été décisif dans la qualification de Chelsea en huitièmes de finale. A six jours d’affronter le PSG au Parc des Princes, le Brésilien a expliqué les raisons de sa réussite dans l’exercice.

Les défenseurs parisiens sont prévenus, il ne faudra fournir trop de munitions à Chelsea sur coup franc lors de leur 8e de finale de Ligue des champions. Maître du genre cette saison, Willian a déjà frappé quatre fois lors de la première phrase de la C1. Dans une interview accordée au site de l’UEFA, à six jours du premier rendez-vous contre le PSG au Parc des Princes, le Brésilien s’est confié sur sa technique. Avec une règle d’or plutôt simple : bosser.

5 à 6 coups francs minimum par jour

« C’est important de s’entraîner. Pas la peine d’en faire trop mais j’essaie de tirer cinq ou six coups francs ici et là dans la journée, explique le Brésilien. Cela augmente mes chances de marquer en match. La pratique est donc importante. En match, il faut miser sur la concentration, regarder le positionnement du gardien et essayer de bien frapper le ballon. »

Beckham et Ronaldinho pour modèles

Du travail donc, mais aussi de l’observation. Willian ne cache pas qu’il s’inspire de ce qui se fait de mieux dans le domaine pour trouver le geste juste. Et notamment deux joueurs : David Beckham et Ronaldinho. « Ils se chargeaient toujours des coups francs et le faisaient bien. J’essayais donc toujours de les suivre et d’apprendre d’eux pour être capable de marquer des buts à mon tour. » La leçon semble bien apprise.