RMC Sport

Comment l’Atalanta aurait déjà pu jouer le PSG en Europe en Intertoto

Opposés ce mercredi à Lisbonne (21h, sur RMC Sport 1) pour le début du Final 8, le PSG et l’Atalanta Bergame vont se disputer une place dans le dernier carré de la Ligue des champions. Mais le premier affrontement européen entre les deux clubs aurait pu avoir lieu il y a près de deux décennies à un niveau très inférieur. Explications.

C’est une anecdote méconnue mais qui fera sourire à la veille du quart de finale de Ligue des champions entre le PSG et l’Atalanta Bergame. Si les deux clubs vont se croiser pour la première fois pour une place dans le dernier carré de la plus prestigieuse compétition européenne, ils auraient déjà pu disputer deux rencontres continentales l’un contre l’autre il y a près de vingt ans. Mais à un tout autre niveau. L’idée? A l’issue de la saison 2000-2001, Paris termine neuvième de Ligue 1 et l’Atalanta septième de Serie A. Des places qui leur assurent un ticket pour la Coupe de l’Intertoto, voie d’entrée vers la Coupe de l’UEFA (ancêtre de la Ligue Europa). 

>> Suivez PSG-Atalanta et le "Final 8" de la Ligue des champions en exclusivité avec les offres RMC Sport

Mais Bergame refuse de prendre part à la compétition, ce qui arrivait parfois à l’époque quand on souhaitait éviter de "cramer" un effectif limité dès le début de saison avec une série de matches pendant l’été pour un hypothétique billet européen. Résultat? Le voisin Brescia, huitième du championnat italien, prend la place de l’Atalanta. Placé dans le deuxième tableau, celui du PSG, le club lombard va se hisser en finale après avoir écarté les Hongrois du FC Tatabanya et les Tchèques du FK Chmel Blsany. Les Parisiens les rejoindront après avoir sorti les Finlandais du FC Jazz Pori, les Ukrainiens du Tavria Simferopol et les Belges de La Gantoise (avec un 7-1 au retour).

>> Atalanta: 1988, une demie européenne comme un miracle

En finale, le club de la capitale française se jouera du Brescia d’un certain Roberto Baggio – la dernière étape de la carrière de joueur de la légende italienne – avec un 0-0 à domicile puis un 1-1 en Italie qui lui offre la qualification et le ticket pour la Coupe de l’UEFA à la faveur du but marqué à l’extérieur. Vu les parcours, et même si c’est un peu tiré par les cheveux, on peut se dire que l’Atalanta aurait eu de bonnes chances d’affronter le PSG s’il avait gardé sa place au lieu de la laisser à son voisin lombard. Mais avec des si, on mettrait Paris en bouteille, comme on dit. 

Alexandre HERBINET (@LexaB)