RMC Sport

Etoile Rouge-PSG J-3: un ancien joueur raconte l'ambiance de feu qui attend les Parisiens à Belgrade

Passé par l'Etoile Rouge Belgrade entre 2016 et 2018, Damien Le Tallec (qui évolue depuis l'été dernier à Montpellier) connaît parfaitement le fameux Marakana, que va découvrir le PSG mardi en Ligue des champions (21h, à suivre en exclusivité sur RMC Sport). Le défenseur français nous présente ce stade mythique.

C’est un stade qu’il connaît par cœur. Arrivé l’été dernier à Montpellier, Damien Le Tallec a passé deux années à l’Etoile Rouge Belgrade, que le PSG affrontera mardi à l’occasion de la sixième et dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions (21h, à suivre en exclusivité sur RMC Sport) dans son mythique "Marakana".

Doté de 55.000 places, le stade Rajko Mitic est réputé pour être l’un des plus chauds d’Europe et ce n’est pas Le Tallec qui dira le contraire. "C’est un stade exceptionnel, qui est assez vieux. Mais à l’intérieur, ce n’est pas du tout vieux", confie-t-il, des étoiles dans les yeux, au micro de RMC Sport.

"C’est exceptionnel à voir et à vivre"

"Il y a une ambiance énorme. Il y a des sièges, mais personne ne veut s’asseoir. Tout le monde est debout. Il n’y a pas qu’un seul kop, c’est tout le monde qui chante. C’est exceptionnel à voir et à vivre. En Coupe d’Europe et lors des derbies, je ne sais pas où on peut voir ça, hormis peut-être en Turquie. Il y a des pétards, des fumigènes, des feux d’artifices pendant les matchs, mais pas en Coupe d’Europe. Les Parisiens vont être surpris", promet Le Tallec, qui a disputé 104 matchs avec l’Etoile Rouge.

Et s’il a également connu l’ambiance du Signal Iduna Park lorsqu’il évoluait à Dortmund entre 2009 et 2012, le défenseur français place le Marakana au-dessus de tout.

"Il y a des policiers contre le mur du tunnel"

"Quand tu entres, tu vois le tifo du kop, c’est exceptionnel à voir. C’est incroyable. J’ai vécu Dortmund et je ne pense pas qu’on peut comparer. L’ambiance des matchs de Coupe d’Europe est exceptionnelle. C’est fabuleux. Il faut vraiment y être pour le comprendre. Même les Parisiens vont prendre du plaisir. Le couloir a été refait depuis la qualification en Coupe d’Europe, les murs ont été repeints (cet été). A mon arrivée, il était rempli de tags (voir ci-dessous). C’est un long tunnel qui descend sous le stade. Il y a des policiers contre le mur. Ils sont obligés d’être là parce qu’il peut se passer des choses", poursuit Le Tallec, convaincu que ce couloir "faisait peur aux équipes adverses".

"Ce ne sont pas des supporters, mais des fanatiques"

"Les supporters sont très proches. Heureusement qu’il y a une piste d’athlétisme sinon le terrain serait envahi à tous les matchs. Ce ne sont pas des supporters, mais des fanatiques. Ce n’est pas hostile en Coupe d’Europe, mais beau à voir. Les Parisiens vont kiffer. Ça n’a rien à voir avec l’ambiance du Parc. Ça donne une force à l’Etoile Rouge, ce sera compliqué pour le PSG. Les supporters de l’Etoile Rouge n’ont pas peur de Paris. Jouer là-bas, c’est magnifique", confie Le Tallec. Les Parisiens, actuels deuxièmes de leur groupe derrière Naples, sont prévenus.

>> Cliquez ici pour découvrir les offres RMC Sport

RR avec JL