RMC Sport

Infographie - Ribéry, un palmarès en demi-teinte

-

- - -

Finaliste malheureux de la Ligue des champions l’année dernière, qu’il n’avait pas pu disputer pour cause de suspension, Franck Ribéry pourrait enfin soulever la Coupe aux grandes oreilles, ce samedi soir, en cas de succès face au Borussia Dortmund. Et enrichir un palmarès finalement, bien, bien maigre.

Toujours bien placé. Rarement gagnant. Franck Ribéry a l’habitude de figurer sur la ligne d’arrivée. Mais souvent, trop, dans le registre du vaincu sur le fil et pas de l’heureux vainqueur. A 30 ans, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille cumule neuf finales (dont une Coupe du monde, 2006 et une Ligue des champions, 2012), toutes compétitions et pays confondus mais n’en a remporté que quatre. Et pas forcément des majeures (Coupes d’Allemagne 2008 et 2010, une Coupe de Turquie en 2005 avec Galatasaray et une Coupe de la Ligue allemande en 2007). Ce samedi soir, l’intéressé a l’occasion de gonfler ce palmarès en manque d’éclat face au Borussia Dortmund. Et de tourner le dos au traumatisme de 2012, où il n’avait pas pu aider, car suspendu, ses coéquipiers à se défaire de Chelsea sur LEUR pelouse de l’Allianz-Arena.

A lire aussi :

>> Dortmund - Bayern : une finale qui sent la poudre

>> Courbis : « Je vois Dortmund accrocher le Bayern »

>> Ribéry le maudit enfin au paradis ?

dossier :

Franck Ribéry

RMC Sport