RMC Sport

L'arbitre de Chelsea-PSG en 2015, qui avait exclu Zlatan, reconnaît s'être planté

Retraité désormais, l’ancien arbitre international Björn Kuipers a admis que l’expulsion de Zlatan Ibrahimovic, lors du huitième de finale de Ligue des champions entre Chelsea et Paris (2-2) en 2015, avait été la plus grosse erreur de sa carrière d’arbitre.

Björn Kuipers, un nom bien connu des supporters parisiens, est considéré par beaucoup comme étant à l’origine de l’une des plus grandes injustices arbitrales dont a été victime le club de la capitale depuis le début de l’ère QSI. En mars 2015, il avait expulsé Zlatan Ibrahimovic lors du huitième de finale retour de Ligue des champions contre Chelsea (2-2).

Un rouge qu’il regrettera plus tard dans une interview accordée à la télévision néerlandaise. La prestation de l’arbitre avait généré beaucoup de tensions sur le terrain et de frustration côté français, même si les Parisiens étaient finalement parvenus à arracher le match nul et la qualification au terme de la prolongation.

Kuipers: "Nous avons échoué en tant qu'équipe arbitrale"

Interrogé par la Gazzetta dello Sport ce mercredi, Björn Kuipers, récemment retraité, a immédiatement désigné ce match comme étant la plus grande erreur de sa carrière. "Nous faisons tous des erreurs. Dans tous les matches. Il n'y a quasiment jamais de match parfait. Mais sur une décision tactique... C'est à Londres, entre Chelsea et le PSG, en huitième retour de C1, a-t-il reconnu. J'ai expulsé Ibrahimovic, après 31 minutes, un rouge direct. A vitesse réelle, c'est rouge. Mais au ralenti, c'était mieux de sortir un jaune. Mais dans ce match, nous avons échoué en tant qu'équipe arbitrale."

Alors qu’il n’avait pas hésité à expulser Zlatan Ibrahimovic pour une faute maladroite et loin d’être dangereuse sur Oscar à la demi-heure de jeu, Kuipers avait davantage fait preuve de mansuétude avec Diego Costa, dont le comportement exécrable aurait dû lui valoir un retour prématuré aux vestiaires. Chelsea n'avait pas su vraiment profiter de son avantage numérique face à la supériorité collective parisienne. Ces dernières années, Kuipers a été au centre de plusieurs polémiques impliquant des joueurs du Paris Saint-Germain, Verratti l'ayant par exemple accusé d'avoir proféré des insultes à son encontre.

QM