RMC Sport

La presse espagnole souligne "la paresse de Benzema"

-

- - -

Au lendemain du "hara-kiri" du Real Madrid face au Milan AC (2-3) en Ligue des Champions, la presse espagnole a vivement critiqué la prestation des joueurs madrilène, Karim Benzema en tête.

« La paresse de Benzema se propage à Kaka ; Sergio Ramos se trompe à chaque fois ; et même Casillas se fait abattre », commentait ainsi le journal sportif AS au lendemain de la défaite du Real à Madrid, face à l’AC Milan (2-3).
« Benzema reste en crise, pas seulement de buts (trois en huit matches) mais aussi d'identité footbalistique. Il est perdu dans le système, bloqué dans l'axe avec Raul », poursuit le journal.
Face à l'AC Milan, l'international français a "produit à peine deux actions -l'une fut un penalty non sifflé-. Il n'a jamais trouvé sa place à côté de Raul et s'est dilué sans apporter ce qu'on attend de sa qualité", poursuit le journal, estimant qu'il avait "besoin d'une dose énorme de motivation et de confiance pour donner tout ce qu'il a de bon".

L’autre quotidien sportif, Marca, n’est pas plus tendre avec le Français qui "donne l'impression de ne pas être encore arrivé à Madrid", même si "comme il a de la classe et du potentiel, il est capable de produire une action spéciale".

Le seul à avoir été épargné finalement est le capitaine Raul. L’inoxydable attaquant espagnol, auteur d'un des deux buts madrilènes, "est aux antipodes de Benzema", selon Marca. "Il n'a pas la plénitude athlétique du Français, mais il déborde d'orgueil, d'instinct et de rage de gagner".

La rédaction avec agence