RMC Sport

La presse espagnole sous le choc après l'humiliation de Barça-Bayern

La déroute du club catalan contre le Bayern ce vendredi (8-2) en quart de finale de Ligue des champions a laissé de traces en Espagne. La presse peine à digérer une défaite historique couplée à la terrible humiliation du Barça.

Habituée à voir le Real Madrid ou le FC Barcelone s'établir au sommet de la Ligue des champions et du football européen depuis tant d'années, la presse espagnole semble encore un peu groggy ce samedi après la correction infligée par le Bayern au Barça en quart de finale de Ligue des champions (8-2) à Lisbonne.

"Honteux", tout simplement

Touchés par la débâcle du club blaugrana et outrés du niveau affiché par l'équipe de Quique Setien pendant la rencontre, les médias catalans s'en sont donné à coeur joie.

Photo de Lionel Messi et Luis Suarez en une, Marca se contente d'un seul mot pour exprimer un sentiment partagé par de nombreux supporters culés: "Honteux". Idem du côté du quotidien généraliste local Ara dont le titre "Vergonyos" possède la même signification.

La thématique de la honte et de l'incroyable déroute catalane s'affiche aussi en première page du Mundo Deportivo où la sortie fracassante de Gerard Piqué trouve aussi un bel écho.

Comme pour marquer le deuil du grand Barça, le journal catalan encadre sa photo du défenseur d'un fond noir et titre le tout d'un péremptoire "Fin de cycle honteuse". Après une saison des plus compliquées chez les Blaugranas et la leçon de football donnée par le Bayern Munich, difficile d'y voir autre chose.

Une "humiliation historique"

Du côté de Sport aussi, la couleur noire accompagne la cuisante défaite du FC Barcelone lors de ce Final 8 de la Ligue des champions à Lisbonne. Le quotidien analyse avec émotion cette déroute.

A "l'humiliation historique" du résultat, s'ajoute aussi la piètre prestation des joueurs catalans et d'un "Barça ridicule" avant de rappeler les prises de paroles des uns et des autres après la correction infligée par les Bavarois.

La caractère historique de cette déculottée est également l'angle abordé par le journal pro-Real As qui n'hésite pas à pointer Lionel Messi du doigt.

L'Argentin, interloqué et comme abasourdi par le désastre de son équipe face à la furia du Bayern Munich sur la photo de une semble se perdre dans ses pensées après ce match et ce score qui resteront gravés dans les mémoires du football mondial.

>> La Ligue des champions, c'est sur RMC Sport

JGL