RMC Sport

Ligue des champions: bannir le maillot du PSG à Marseille, "une mesure de prévention"

Le préfet de police des Bouches-du-Rhône a eu l’occasion d’expliquer sur BFMTV ce qui avait motivé sa décision d’interdire d’aborder les couleurs du PSG dimanche dans certains quartiers de Marseille.

Plusieurs arrondissements de la ville de Marseille (1e, 2e, 6e, 7e arrondissements) seront frappés dimanche d’un arrêté préfectoral interdisant aux supporters parisiens de porter le moindre signe distinctif pouvant laisser penser qu’ils sont partisans du club de la capitale. Selon le communiqué de la préfecture des Bouches-du-Rhône, seront ciblés les gens arborant les couleurs du club, qu’il s’agisse d’un maillot, d’une écharpe, et même d’un masque de protection ! La mesure, qui n’est pas une première, n’a pas manqué de faire réagir et parfois de susciter l’indignation.

>>> PSG-Bayern: un député tacle l'interdiction des maillots parisiens à Marseille

"Il faut remettre les choses à leur juste dimension"

Interrogé sur BFMTV ce vendredi, Emmanuel Barbe, le préfet des Bouches-du-Rhône s’est justifié, rappelant que cette décision intervient dans un contexte de tension après que la soirée de mardi, jour de qualification des Parisiens pour la finale, a été marquée par des tensions dans la cité phocéenne. "Le 18 août, mardi, lors de la demi-finale, dans le centre de Marseille, on a eu des rassemblements importants, au demeurant pas tellement sanitairement corrects. Et surtout, on a eu des incidents, on a eu des poursuites, des gens qui se sont bagarrés. Et je ne peux pas imaginer ce que ça serait dans l’hypothèse d’une victoire du PSG dimanche soir."

"C’est une mesure de prévention qui vise, non pas à empêcher les supporters d’être sur le vieux port, où ils veulent. C’est juste le fait de manifester le fait d’être supporter, a-t-il encore relativisé. Cela va durer quelques heures, c’est dans un endroit très précis, pas dans tout Marseille. C’est une mesure qu’on prend pour éviter les incidents qui peuvent parfois on le sait, prendre une tournure extrêmement dramatique. Je voudrais savoir ce qui se produirait si on ne prenait pas des mesures de précaution et de prévention. Je crois qu’il faut remettre les choses à leur juste dimension."

QM