RMC Sport

Ligue des champions: Besiktas assure la première place et laisse Monaco en vie

-

- - -

En résistant à Porto à domicile ce mardi (1-1), Besiktas a assuré la première place du groupe G, tout en préservant les chances de Monaco dans cette Ligue des champions. S'ils gagnent leurs deux matchs, les Monégasques iront en huitièmes.

Monaco peut leur dire merci

C'est désormais officiel, Besiktas sortira en tête du groupe F. Après leur nul face au FC Porto (1-1), les Turcs, avec onze points, ne peuvent être rejoints par personne. Et c'est sans doute avec un immense soulagement que Monaco a dû apprendre la nouvelle. Suspendus au sort de cette rencontre, les hommes de Jardim auraient pris la porte en cas de victoire portugaise. Le joli but de Felipe sur la première frappe des Dragons (29e) pouvait donc leur faire craindre le pire.

Mais Besiktas, impressionnant de caractère depuis le début de la compétition, a tranquillement refait son retard sur une belle action conclue par Talisca (41e). Babel aurait même pu éviter quelques frayeurs à l'ASM si sa lourde frappe des 20 mètres n'avait pas été contrariée par la barre. Monaco peut au final dire merci à un ancien Niçois, Ricardo Pereira, qui a raté la balle de match sur une occasion en or (61e).

>> Le classement

Le Spartak rate le coche

Le Spartak n'est pas encore éliminé, mais il s'est tiré une vraie balle dans le pied en concédant sur le fil le nul face à Maribor (1-1). Corrigés par Liverpool et Séville dans ce groupe E, les Slovènes ont obtenu leur deuxième point face aux Russes, sur le même score.

Après avoir égalisé à la 85e à l'aller, ils ont cette fois attendu la 90e pour refaire le coup, frustrant au plus haut point des Moscovites étrangement plus à l'aise face aux cadors du groupe. Le but de Mesanovic, qui a répondu à celui de Zé Luis, les laisse dans une position difficile avant leur déplacement chez les Reds (6 points, 1 de moins que Séville et 2 de moins que Liverpool, qui s'affrontent ce mardi à 20h45).

>> Ligue des champions: comment Monaco peut rester en vie

Vidéo - Monaco peut y croire

A.T.