RMC Sport

Ligue des champions: Campos estime que les arbitres n'ont "pas respecté" Lille

Au lendemain de la défaite de Lille à Valence (4-1) en phase de groupes de la Ligue des champions, Luis Campos était l'invité de l'émission Team Duga ce mercredi sur RMC. Le conseiller de Gérard Lopez n'a pas digéré le penalty accordé au club espagnol.

C’est un penalty qui ne passe pas. Mardi, le sort du match entre Valence et Lille (4-1), comptant pour la quatrième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions, a basculé à la 63e minute de jeu. Alors que les Nordistes menaient 1-0, l’arbitre a désigné le point de penalty pour une main de José Fonte dans la surface sur un centre de Rodrigo. Le défenseur portugais a bien tenté d’expliquer à l’arbitre principal, Sergei Karasev, que le ballon avait d’abord ripé sur sa cuisse droite avant de toucher son bras, le défenseur portugais n’a pas été entendu. Le penalty a été confirmé par le VAR et il a même récolté un carton jaune pour contestation.

La suite est connue: Daniel Parejo a égalisé d’une panenka pleine de sang-froid (66e), puis les Lillois ont sombré en encaissant trois buts supplémentaires. Avec seulement un point pris en quatre matchs, le Losc n’a plus aucune chance de se qualifier pour les huitièmes. De quoi laisser quelques regrets à Luis Campos, invité ce mercredi de l’émission Team Duga sur RMC.

"Les arbitres ne nous ont pas respectés"

"On est tristes, pas déçus, parce qu’il s’agissait de la première expérience en Ligue des champions pour 90% des joueurs de cette équipe. On a fait de grandes erreurs comme mardi lorsqu’il y avait 1-1. On a perdu en concentration. Les erreurs en Ligue des champions se paient très cher", a reconnu le conseiller du président lillois Gérard Lopez, avant d’exprimer sa frustration concernant le penalty accordé à Valence.

"Le penalty nous a fait très mal. Il n’y a pas penalty à mon avis. Je ne comprends pas la nouvelle règle des mains dans la surface. Ça fait une grosse confusion. On a fait de graves erreurs de concentration, il faut le dire, et ça va faire grandir le groupe. Mais les arbitres ont été très sévères avec nous. Ils ne nous ont pas respectés à mon avis. Dès les premières minutes contre l’Ajax (le 17 septembre), il y avait un penalty très clair sur Osimhen", a-t-il déploré, demandant plus de transparence autour de l’assistance vidéo à l’arbitrage.

"Les personnes qui vont au stade et qui paient cher leurs billets doivent être informées des décisions du VAR. La décision doit passer sur l’écran du stade. Personne ne comprenait hier", a regretté Luis Campos, désireux malgré tout de retenir du positif de cette campagne européenne. "On est tombés sur trois équipes vraiment fortes. Nos résultats n’ont pas été bons, mais c’est une expérience extraordinaire pour tous nos joueurs. Le projet est de continuer à grandir", a-t-il souligné. Eliminé de la Ligue des champions, Lille a encore un mince espoir d’être reversé en Ligue Europa.

>> Les podcasts de Team Duga

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner

RR