RMC Sport

Ligue des champions féminines: le PSG se balade face à Kharkiv

Les Parisiennes ont poursuivi leur sans-faute en Ligue des champions en s'imposant largement 5-0 face aux Ukrainiennes de Kharkiv, grâce notamment à un triplé de Jordyn Huitema, mercredi au Stade Jean Bouin.

Après un premier succès plutôt laborieux en Islande face à Breidablik (2-0) en Ligue des champions, les féminines du Paris SG, demi-finalistes de la dernière édition, ont rendu une copie plus conforme à leur statut lors de leur deuxième match du groupe B, dont elles conservent la tête.

Trois jours après un cinglant 6-0 en championnat face à Guingamp, le PSG enchaîne une septième victoire en autant de matches cette saison. Didier Ollé-Nicolle avait décidé de faire tourner son onze en opérant six changements par rapport au match contre Breidablik. Outre la titularisation dans les buts de la Canadienne Stephanie Labbé, le technicien avait choisi de laisser sur le banc Marie-Antoinette Katoto et Sandy Baltimore au profit de Jordyn Huitema et Ramona Bachmann, associées en attaque à Kadidiatou Diani.

Choix payant puisque si on a beaucoup vu Diani dans les vingt premières minutes, c'est finalement la Canadienne Huitema qui a ouvert le score. Après avoir effacé la défenseure Kristine Aleksanyan, elle a remporté son face à face avec la gardienne turque de Kharkiv Gamze Yaman (1-0, 25e). La joueuse de 20 ans, sacrée championne olympique cet été avec le Canada, a doublé la mise en reprenant une frappe puissante de la Suissesse Ramona Bachmann renvoyée par la barre (2-0, 32e).

Le Real, prochain adversaire

Celle qui avait inscrit un doublé lors de son premier match en C1 avec le PSG face à Braga en 2019, s'est même offert un triplé avant la pause. Servie par un extérieur du droit de Diani, la Canadienne n'a plus eu qu'à pousser le ballon au fond des filets (3-0, 42e).

Huitema a même manqué de peu le quadruplé quand sa tête a frôlé un montant ukrainien (52e) et que sa frappe a touché du bois en fin de match (80e). La Polonaise Paulina Dudek en coupant de la tête un corner (4-0, 59e) et Léa Khelifi (5-0, 88e), déjà buteuse en Islande, se sont chargées d'aggraver le score. Pour la plus grande joie du fidèle groupe d'ultras parisiens présent. Une double confrontation avec le Real Madrid attend désormais les Parisiennes en novembre, avec un premier match au Parc des Princes le 9, puis un déplacement dans la capitale espagnole le 18.

Mathieu Idiart avec AFP Journaliste RMC Sport