RMC Sport

Ligue des champions: Lampard comprend la colère de Stéphan après Chelsea-Rennes

Frank Lampard, entraîneur de Chelsea, comprend l'amertume de Julien Stéphan, son homologue rennais, suite au deuxième penalty controversé accordé aux Blues, mercredi en Ligue des champions (3-0).

Frank Lampard est un entraîneur tranquille. Son équipe, Chelsea, a pris une belle option sur les 8es de finale de la Ligue des champions en s'imposant face à Rennes (3-0), mercredi et en partageant la tête du groupe avec le FC Séville. Mais la rencontre a été marquée par des décisions controversées de l'arbitre qui a accordé un deuxième penalty aux Anglais après une main involontaire de Dalbert, qui avait au préalable contré une frappe avec sa jambe. La sanction est devenue d'autant plus dure à digérer que le Brésilien, déjà coupable et averti sur le premier penalty de Chelsea, a été expulsé pour cela. 

"Si j'avais été le coach de Rennes, je ne serais pas content"

Julien Stéphan, l'entraîneur, et Nicolas Holveck, président du club breton, ont fustigé l'arbitrage en pointant du doigt l'absence de sanction similaire pour une main de Kurt Zouma à la 7e minute de jeu et 0-0 au compteur. Une colère que comprend Frank Lampard.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

"En Premier League, on a eu quelques décisions de ce genre mais cela a été bien ajusté pour qu'il y ait davantage de bon sens, et prendre en compte que parfois les bras bougent, a expliqué le manager anglais. J'ai l'impression que la décision d'aujourd'hui suit les règles de la C1. Si j'avais été le coach de Rennes, je ne serais pas content, mais ce sont les règles en compétitions européennes."

"A 11 contre 11, c'est une équipe physique et technique"

"Le carton rouge et le penalty à 2-0 ont évidemment rendu les choses plus confortables, a-t-il ajouté sur Sky Sports. Nous avons très bien géré le début de la deuxième mi-temps. Ce n'est pas toujours facile contre 10 joueurs, quand ils ont peu de temps pour parler et s'organiser. Nous avons gardé le ballon en mouvement. Donc les éléments professionnels de notre jeu étaient vraiment bons aujourd'hui, c'était une bonne opposition aussi. Match difficile, nous ne pouvions pas les sous-estimer. Nous avons vu cela à 11 contre 11, c'est une équipe physique et technique. Et nous avons assez bien gagné."

NC