RMC Sport
en direct

Manchester City-PSG en direct: "optimiste pour le futur", Leonardo positive après l'élimination

Leonardo au micro de RMC Sport

Leonardo au micro de RMC Sport - RMC SPORT

Battu 2-1 au match aller, le PSG doit marquer deux buts sur le terrain de Manchester City lors de cette demi-finale retour pour se qualifier en finale de Ligue des champions. Coup d'envoi à 21h sur RMC Sport 1.

Leonardo: "Je suis optimiste pour le futur"

Leonardo au micro de RMC Sport :

"On a parlé de ça (des insultes de l’arbitre, ndlr). C’est tellement clair que je ne commente même pas. C’est dommage. Je pense qu’il y a eu beaucoup de situations qui n’étaient peut-être pas bien gérées."

"On ne peut pas oublier ce qu’on a fait sur les deux dernières années. On est arrivé en finale et on a perdu 1-0 contre une équipe qui a tout gagné. Cette année, on a éliminé le Barça et le Bayern. L’objectif est toujours de gagner. Notre parcours nous a mis comme un vrai candidat pour gagner la Ligue des champions. On doit continuer, garder la base. Ça a été une année très compliquée. On doit être satisfait."

"(L’avenir de Neymar et Mbappé) Honnêtement, ce n’est pas le moment aujourd’hui de décider ou d’annoncer quoi que ce soit. On doit être fier de ce qu’on a fait. Notre objectif, c’est de gagner. On a mieux joué sur deux mi-temps sur quatre, on a pris des buts bizarres. Il y a beaucoup de choses positives. On est sorti de situations très difficiles pendant la compétition. Je suis optimiste pour le futur."

"Il y a trois matchs de Ligue 1. Ce sont trois finales. Il faut garder la concentration. Et remporter les points pour être champions. Il y a aussi la Coupe de France. On doit garder de l’énergie. On a perdu, malheureusement, mais on sort d’ici avec la conscience qu’on est un grand groupe."

Pochettino: "Les joueurs ont tout donné"

Mauricio Pochettino au micro de RMC Sport:

"Si on analyse les deux matchs, on a dominé une équipe très difficile à maîtriser. Vous avez besoin d'un petit pourcentage de chance pour marquer dans les moments clés. Je me sens fier et je félicite Manchester City. Je suis déçu, parce qu'on méritait mieux. Mais Manchester City a été plus clinique que nous. Ils ont marqué les buts qu'il fallait, on a joué le match qu'on voulait avec le plan voulu. C'est un peu décevant évidemment, car l'objectif était d'aller en finale.

On doit être positif, c'est difficile après une élimination, vous devez avoir ce processus en tête, rester calme, analyser la situation... On est arrivés ici en ayant battu Barcelone et le Bayern. C'est dommage de ne pas arriver en finale, mais l'équipe n'a jamais abandonné, elle s'est battue jusqu'au bout. On a joué à dix contre onze aussi à l'aller et au retour pendant 35/40 minutes, c'est un gros désavantage. Ce n'était pas pour nous. On va y retourner en étant fort, le club et les joueurs seront prêts à gagner les matchs qu'il reste. On sera prêt".

L'entraîneur argentin a aussi évoqué les insultes qui auraient été prononcées par l'arbitre contre des joueurs parisiens: "C'est ce que disent les joueurs sur ce qu'il s'est passé sur le terrain. Mais on ne peut pas changer le résultat pour autant, on doit se concentrer sur le futur, préparer l'équipe pour gagner les derniers matchs qu'il nous reste. On doit progresser mais la façon dont a dominé ces deux matchs doit donner de l'espoir pour le futur, évidemment les supporters sont déçus, nous aussi, mais on a tout donné vous savez. Vous piouvez perdre, mais toujours en donnant tout ce que vous avez, et je suis vraiment fier des joueurs parce qu'ils ont vraiment tout donné".

Guardiola: "Une fierté incroyable"

Pep Guardiola au micro de RMC Sport:

"C'était un match difficile. Ils ont mis beaucoup de joueurs entre les lignes. C'était bien que Mbappé ne joue pas, parce qu'ils sont inarrêtables dans certaines situations. (...) On a beaucoup souffert en première période, mais le pressing était meilleur en seconde. On a incroyablement bien défendu dans les trente derniers mètres. (...) On est matures, c'est vraiment agréable".

"Être chaque année en Ligue des champions, c'est le plus important. Si vous disparaissez, ça n'a pas de sens. On est ici, on est heureux... Pour moi, le plus important est de gagner trois fois la Premier League en quatre ans. C'est la régularité, la constance".

"Je ne peux pas demander plus que ce que j'ai vécu dans ma carrière. J'ai gagné deux fois la Ligue des champions. J'ai été dans des clubs incroyables. Je ne peux rien demander de plus. Être en finale de la Ligue des champions, c'est une fierté incroyable pour nos supporters".

"Ca s'est joué sur des détails", assure Marquinhos

Marquinhos au micro de RMC Sport:

"C’était un match où on a essayé de tout donner. On a bien débuté la partie, avec un pressing très haut, mais ça se joue sur des détails, ils ont tenu, bien défendu, et sur une action ils marquent le but du 1-0 qui nous met en difficulté. En deuxième période on a essayé de pousser aussi, et on prend un deuxième but qui nous tue vraiment. Il faut réfléchir aux choses que l’on doit vraiment améliorer. Cette saison on s’arrête en demie…

Ce qu’il a manqué? Ce sont deux équipes qui avaient des stratégies différentes, City est une équipe qui sait très bien garder le ballon, nous on a essayé d’être agressifs pour les empêcher de faire tourner ce ballon. Après ça s’est joué sur des petits détails, comme souvent dans les grands matchs."

Verratti accuse aussi l'arbitre

Marco Verratti au micro de RMC Sport:

"Bien sûr qu'il y a de la déception, parce qu'on y croyait. Jusqu'au carton rouge, on était dans le match. On a créé beaucoup d'occasions, on a joué beaucoup mieux qu'eux. On prend un but sur leur première action, comme à l'aller. On a lutté jsuqu'à la fin, on a tout essayé. C'est comme ça, dans le football. On fait deux années dans le dernier carré, et c'est un bon parcours. Je suis désolé, mais on va rééssayer jusqu'à la mort".

"Parler de la télé, c'est facile. C'est impossible d'être 90 minutes à attaquer et sans souffrir, il faut l'accepter. On a joué avec beaucoup de personnalité. Il faut y croire, ça arrivera un jour ou l'autre".

"L'arbitre? Moi aussi il m'a parfois dit fuck you. Si je dis fuck you, je prends dix matchs. C'est sûr que je parle beaucoup avec l'arbitre, mais je ne dis jamais fuck you".

"C'est mérité", estime Mahrez

Riyad Mahrez au micro de RMC Sport:

"Je pense que c’est mérité sur les deux matchs, on mérite de passer, on a su être efficaces au moment où il fallait. On a été moyens en première période mais on a su relever le niveau ensuite, on peut mettre trois ou quatre buts. Après ils ont perdu leurs nerfs, ils ont pris un rouge, ça nous a un peu facilité la tâche.

Ma discussion avec Benjamin Mendy ? Il m’a fait deux-trois reproches à la pause, je n’avais pas trop aimé, je lui ai dit de sa calmer (rires).

Je ne sais pas si c’est ma meilleure saison ici, mais marquer dans les grands matchs c’est ce qu’on veut quand on est footballeur. J’ai réussi à marquer trois buts sur les deux matchs, c’est bien pour l’équipe. On a été très solides comme je l’ai dit, on mérite de passer."

PSG: Herrera accuse l'arbitre d'avoir insulté Paredes

Ander Herrera au micro de RMC Sport :

"On a été la meilleure équipe pendant 70 minutes. On a attaqué, on a créé des problèmes à une équipe qui joue très bien. On peut partir avec la tête haute. On est triste bien sûr. Ce n’est pas facile d’être demi-finaliste. On ne doit pas changer ce qu’on a fait aujourd’hui. On a bien joué. On a tout fait. Il y a toujours des choses à améliorer."

"On parle de respect avec les arbitres. L’arbitre a dit "fuck off" à Leandro Paredes. Si on dit ça, on a une suspension de trois ou quatre matchs."

90+3’
Fin du match

Et c'est terminé ! Paris éliminé...

Paris ne verra donc pas la finale à Istanbul cette saison !

Malgré une première mi-temps parfaite à l'aller, le PSG a ensuite complètement craqué en trois périodes. City a fait le boulot jusqu'au bout, ce soir, en contrôlant toute la rencontre. Victoire 2-0 (4-1 en cumulé) totalement méritée pour les joueurs de Pep Guardiola ce soir...

90+2’

Coup-franc pour l'honneur

Neymar rate sa frappe, qui s'envole et ne retombe jamais. Paris n'aura donc pas cadré de frappes ce soir...

La Ligue des champions continue dans l'After et la Champions Zone !

La soirée football continue après Real-Chelsea sur RMC et RMC Sport avec toute les réactions d'après-match, des débats, des analyses et les dernières infos !

>>> Abonnez-vous à RMC Sport pour ne rien manquer de la Ligue des champions !

>> Cliquez ici pour écouter l’After !

89’

Neymar dans la surface

Le Brésilien arrive lancé... et se retourne, avant d'essayer de trouver Marquinhos venu faire le surnombre en pointe. Sa volée est contrée, comme les autres.

87’
Carton jaune

Kimpembé limite à son tour

Tacle très dangereux du défenseur français derrière Gabriel Jesus. M. Kuipers agite encore une fois son carton jaune.

85’
Changement tactique

Sortie de Foden

Agüero corrige le 4e arbitre sur le bord du terrain. C'est bien lui qui entre en jeu, avec son numéro 10, pour terminer cette demi-finale.

84’

City continue

Les Skyblues maintiennent la pression jusqu'au bout en profitant de la désorganisation complète du PSG. Mais pour le moment, Navas évite la déroute complète.

82’
Changement tactique

Sortie de De Bruyne

Bernardo Silva l'accompagne vers le banc de touche. Gabriel Jesus et Raheem Sterling entrent sur le terrain.

Côté PSG, Bakker terminera le match à la place de Diallo.

80’

Zéro tir cadré

Et mine de rien, les Parisiens n'ont toujours pas trouvé le cadre ce soir malgré douze tirs... le plus souvent contrés.

78’

Foden... sur le poteau !

Tout seul, en vitesse face à Kimpembé, Foden s'ouvre le chemin d'un tout petit angle de frappe. Son tir tendu trompe Navas... avant d'aller taper la base du poteau ! Le coup final était proche.

75’
Changement tactique

Pochettino change encore

Danilo et Dagba vont terminer la rencontre pour Florenzi et Paredes.

74’
Carton jaune

De Bruyne averti

C'est au tour du Belge de prendre son jaune. Distribution à tour de bras de l'arbitre, sans que cela ne suffise à faire redescendre la température.

72’

Verratti encore

Ce ne sera peut-être pas un match de football jusqu'au bout. L'Italien accroche Mahrez un peu n'importe comment et offre un coup-franc excentré à City.

71’
Carton jaune

Verratti sanctionné

Double faute du milieu de terrain italien, en quelques secondes. Le ton monte encore et M. Kuipers n'hésite pas à sortir le carton jaune.

69’
Carton rouge

DI MARIA CRAQUE ! LE ROUGE...

Aïe ça tourne très très mal pour le PSG. L'Argentin voit rouge sur un mauvais geste d'humeur, en-dehors du terrain, pour rien. La qualification s'envole définitivement...

Manchester City-PSG: Di Maria exclu pour un mauvais geste
Manchester City-PSG: Di Maria exclu pour un mauvais geste © RMC SPORT
66’

Draxler frappe à seize mètres !

Tentative parisienne encore contrée par la défense de City. Le PSG se heurte au mur adverse et ne semble pas avoir de solutions pour le dépasser.

64’
but!!!

BUUUUUT ! CITY FAIT LE BREAK !

OOOOH LE DEUXIÈME DE MAHREZ ! CITY FILE VERS LA FINALE !

Après une perte de balle sur la ligne médiane, City attaque vite avec De Bruyne qui lance Foden côté droit. Le ballon est donné sur un plateau vers Mahrez, au second poteau, qui n'a plus qu'à conclure. C'est clinique, c'est parfait, et ça fait 2-0 pour Manchester City !

62’
Changement tactique

Double changement de Pochettino

Draxler et Kean font leur entrée pour les 30 dernières minutes, à la place d'Icardi et Herrera. Pochettino tente un coup de poker.

61’

Di Maria direct

Stones devance Icardi et repousse bien le centre de l'Argentin. Dans la continuité, le ballon reste aux abords de la surface. C'est finalement une frappe des seize mètres d'Herrera qui part... droit sur Ruben Dias, costaud.

58’

Paris sous la pression

City a remonté son bloc d'un cran et presse de plus en plus haut. Navas, sous la pression, doit dégager droit en touche.

55’

NEYMAR... contré

Après une récupération haute, le Brésilien tente de contourner les défenseurs de City dans la surface, s'excentre encore et encore et doit finalement tirer... sur Zinchenko. Nouvelle occasion qui ne profite pas du tout au PSG.

54’

NAVAS ! QUEL ARRÊT !

Foden prend la profondeur dans le dos de Florenzi et profite d'une ouverture quasi parfaite de De Bruyne pour lancer l'Anglais. Foden se présente devant Navas... et perd son duel. Le drapeau se lève finalement, il y avait un hors-jeu de toute façon.

52’

Corner concédé par Walker

Di Maria frappe le premier trop court. Le second est interrompu par... une chute de Paredes. Faute sifflée contre le Parisien.

49’

Mahrez revenu bas

L'Algerien redescend très bas pour aller prendre le ballon dans les pieds de Neymar et tente de repartir vite le long de la ligne de touche. Diallo commet une obstruction.

47’

La pelouse (presque) sans grêlons

La pause a permis aux jardiniers de Manchester de dégagé pratiquement toute la pelouse des grêlons tombés avant le match. Ce sera mieux pour les joueurs (et pour nous).

46’
Reprise

Le jeu reprend !

Aucun changement parmi les 22 acteurs de la rencontre. Le PSG poursuit pour l'heure avec Icardi, le joueur qui a touché le moins de ballons (13) en première période... derrière Navas (14) !

45+3’
Mi-temps

La pause à l'Etihad ! City mène et contrôle...

C'est la mi-temps à Manchester. Comme à l'aller, les locaux mènent 1-0 à la pause. Mais cela complique sérieuement la tâche du PSG, qui va devoir mettre beaucoup plus d'intensité et d'agressivité pour aller chercher City et marquer (au moins) deux fois.

45+2’

Ooooh l'occasion pour Bernardo Silva !

Première frappe de Mahrez repoussé par Navas avec les jambes. Le ballon revient sur le Portugais, qui prend le temps d'enrouler un tir... légèrement dévié par le crâne de Kimpembé. Ce sera un corner pour City.

45’

Trois minutes de plus

Un but et une petite intervention de la vidéo, cela signifie trois minutes en plus pour cette première mi-temps.

44’

Corner pour le PSG

Comme d'habitude, Di Maria cherche à jouer au premier poteau... La défense de City intervient et relance vite. La contre-attaque ne profite toutefois pas aux Skyblues.

42’

Icardi servi

Le buteur récupère le ballon en point d'appui... et manque totalement son contrôle. Le ballon est perdu immédiatement.

40’

Paris n'y arrive pas

En attaque placée, le PSG manque d'idées pour déstabiliser son adversaire. En contre-attaque, il semble manquer un peu de jus et de vitesse pour s'en sortir. Bref, City ne tremble pas.

38’

Explications entre Neymar et Fernandinho

Après un croc-en-jambe de Bernardo Silva un peu gratuit, le Brésilien s'agace, s'énerve auprès de l'arbitre et de Fernandinho. Cela ne change rien.

35’

Herrera tente sa chance !

Après une nouvelle longue phase de possession pour le PSG, l'Espagnol décide cette fois de frapper depuis les seize mètres. Ederson laisse filer le ballon au-dessus de sa cage.

33’

Di Maria accélère

L'Argentin fait à nouveau la différence en individuel, plein axe, en éliminant deux joueurs. Il sert ensuite Neymar... qui tarde un peu à jouer. Le bloc de City se referme. Paris n'arrive pas à frapper au but.

30’

De Bruyne de loin !

Le Belge profite d'un décalage longuement construit pour s'avancer et tenter d'allumer à distance. Sa frappe enroulée passe à côté du cadre.

29’

Corner pour City

Il est joué à deux vers De Bruyne, dont le centre est contré. Mahrez de l'autre côté est servi et met dans la boîte à son tour. Kimpembé est à la retombée pour dégager son équipe.

26’

City déroule

Les Skyblues sont dans un temps temps fort et ne lâchent plus le ballon d'une semelle. Ils font tourner d'un côté à l'autre, sereinement, facilement.

24’

Paredes allonge

Le milieu défensif cherche à lancer Icardi vers le but. Sa passe est beaucoup trop longue, Ederson capte le ballon à l'entrée de sa surface.

22’
Carton jaune

Herrera rappelé à l'ordre

Premier carton jaune sorti par M. Kuipers pour un coude en avant sur Bernardo Silva, au niveau de la ligne médiane.

18’

L'inspiration de Di Maria !

L'Argentin tout proche de l'exploit individuel ! Sur une relance rapide d'Ederson, alors que Kimpembé est au sol, Di Maria vient prendre le ballon dans les pieds de Bernardo Silva... et frapper de loin au but ! Son tir passe d'un rien à côté du but.

16’

MARQUINHOS TROUVE LA BARRE !

Oh la transversale contre Marquinhos ! Dans les airs, le défenseur s'impose une fois de plus et lobe Ederson... mais le ballon s'écrase sur le haut de la barre transversale ! Paris n'a pas la réussite ce soir.

16’

Coup-franc pour le PSG

Il est plein axe, bien placé. Neymar s'avance et tente de passer au-dessus du mur de City... qui dévie le ballon. Ce sera un corner pour le PSG.

14’

Centre devant le but...

Diallo depuis le côté gauche tente de trouver un partenaire plein axe. Icardi est loin du ballon, Ederson se couche dessus.

12’

Le but qui ne change rien

C'est l'heure de la phrase rituelle des matchs retours : tout cela ne change rien pour le PSG, qui doit encore marquer 2 buts (pour aller en prolongation).

11’
but!!!

BUUUUUUUUUUUUT ! MAHREZ !

OOOOH PARIS BATTU SUR LA PREMIÈRE OCCASION DE CITY ! Mahrez ajuste Navas, 1-0 !

Zinchenko prend la profondeur dans le dos de Florenzi, qui prend son temps pour donner à De Bruyne en retrait. La frappe du Belge est contrée. Mahrez récupère et place parfaitement son ballon.

>> Le but en vidéo

10’

Faute de Paredes

Après une bonne récupération de balle de Fernandinho au niveau de la ligne médiane, le ballon remonte jusqu'à Mahrez qui tente de contourner son vis-à-vis. Il est mis à terre, coup-franc pour City qui garde le ballon.

8’

Eh bien non

L'arbitre M. Kuipers revient sur sa décision, il s'agissait d'un coup... d'épaule de Zinchenko. La règle est claire (plus ou moins), ce n'est pas une main. Le jeu reprend.

Man City-PSG: l'épaule de Zinchenko
Man City-PSG: l'épaule de Zinchenko © RMC SPORT
7’

PENALTY POUR PARIS ?

La main de Zinchenko ! L'arbitre signale le point de penalty immédiatement, sans hésiter, malgré les protestations du latéral.

Sauf si la consultation de la vidéo change tout ?

Man City-PSG: l'épaule de Zinchenko
Man City-PSG: l'épaule de Zinchenko © RMC SPORT
6’

Frappe de Neymar

Stones serre de près le Brésilien et contre sa tentative. Le ballon reste toujours dans les pieds du PSG pour le moment. Mais Paris domine et fait le siège de la surface de réparation !

4’

Balle blanche sur fond blanc

Mauvaise nouvelle pour tous les téléspectateurs : un ballon blanc sur la grêle, ce n'est pas l'idéal.

3’
Coup d'envoi

Premiers contacts

Les Skyblues marquent leur territoire à leur manière, avec de l'agressivité et quelques petits coups donnés sur leurs adversaires.

1’
Coup d'envoi

C'est parti !

Le coup d'envoi est donné par le Paris Saint-Germain ! Les Parisiens ont 90 minutes pour oublier la deuxième période de la semaine dernière et refaire leur retard d'un but.

Nous y sommes

Les deux équipes font leur entrée sur le terrain. Paris va-t-il renverser le grand Manchester City face à lui et arracher une deuxième finale de C1 consécutive ?

City vise aussi un record

Les joueurs de Pep Guardiola pourrait être la première équipe anglaise à parvenir à l'exploit d'enchaîner sept victoires consécutives en Ligue des champions. Mais pour ça, il faudrait donc gagner (et se qualifier) ce soir.

PSG: l'attitude très déterminée de Neymar à l'échauffement

A l'échauffement, à quelques minutes du coup d'envoi, Neymar se montre très déterminé et motive ses coéquipiers.

Neymar à l'échauffement de Man City-PSG
Neymar à l'échauffement de Man City-PSG © RMC SPORT

Paris efficace sans Mbappé ?

Le PSG reste sur une étonnante série sans Mbappé de... cinq victoires consécutives. Bon, certes, il s'agissait de matchs contre Lens (2-1), Angers (5-0), Bordeaux (0-1), Rennes (3-0) et Metz (1-0).

Pep Guardiola (BT Sport): "Icardi se déplace très bien dans la surface"

Pep Guardiola s’est amusé des conditions météorologiques, au micro de BT Sport: "Ne vous inquiétez pas, le soleil va briller, à 20h-20h30, le soleil va briller (sourire). J’ai dit aux joueurs de gagner le match. Il ne faut pas penser à ce qu’il peut se passer, aux conséquences. Il faut jouer pour gagner."

Le coach des Citizens n’a pas souhaité s’étendre sur son choix de titulariser Fernandinho: "C'est l’anniversaire de Fernandinho, c’est mon cadeau, a-t-il plaisanté. Tout le monde peut jouer, j’ai décidé d’aligner ces joueurs."

Guardiola a également évoqué l’absence de Kylian Mbappé, remplacé par Mauro Icardi: "Icardi se déplace très bien dans la surface de réparation, il n'a pas la vitesse, Mbappé est unique dans son genre, mais Icardi peut marquer aussi. Vous savez, à ce niveau, tous les joueurs sont bons."

Pochettino explique la non-titularisation de Mbappé

Mauricio Pochettino au micro de RMC Sport:

"Nous avons attendu (pour Mbappé) et on a parlé avec le staff médical en accord avec lui. On a pris la meilleure décision pour tout le monde. Il ne se sent pas de débuter le match, même s'il a tout fait pour être là. C'était impossible. Il est dans l'équipe et on verra".

"Icardi est un buteur avec l'expérience pour ce genre de matchs. Il apporte différentes choses à notre équipe, par rapport à d'autres. On va sans doute jouer de manière différente avec lui. On croit en lui, comme en Moise".

"Peut-être qu'on va jouer de manière différente, c'est normal. On croit en nous, on pense qu'on peut faire quelque chose de spécial. On a un système flexible. On peut jouer en 4-3-3 ou 4-2-3-1. En tout cas, on s'est préparés à jouer de manière différente pendant la rencontre".

Le bus de Manchester City chaleureusement accueilli

La pelouse recouverte de grêle à une heure du coup d'envoi

Halluciné par les conditions atmosphériques, l'arbitre de la rencontre Björn Kuipers est allé vérifier lui-même les conditions de jeu avec un ballon, alors que la pelouse de l'Etihad Stadium est recouverte d'une couche de grêle.

La grêle à Manchester
La grêle à Manchester © RMC SPORT

L'arrivée des Parisiens sous la pluie

Les joueurs du Paris Saint-Germain et le staff ont reçu un accueil très humide à l'Etihad Stadium.

Une source de motivation supplémentaire pour City

Manchester City a remporté ses six derniers matches de Ligue des champions. Une victoire ce soir, contre le Paris Saint-Germain, lui permettrait de battre le record de la plus longue série de victoires pour une équipe anglaise dans l'histoire de la Ligue des champions.

Deux changements dans le onze de City

L'Ukrainien Zinchenko prend la place de Cancelo dans le couloir gauche tandis que Rodri est remplacé par le Brésilien Fernandinho au milieu de terrain.

Le onze de Manchester City: Ederson - Walker, Stones, Dias, Zinchenko - B. Silva, Fernandinho, Gündogan - Mahrez, De Bruyne, Foden.

Les remplaçants: Seffen, Carson, Aké, Sterling, Jesus, Agüero, Laporte, Rodri, Ferran Torres, Mendy, Cancelo.

Les supporters de City font entendre leurs voix

Un déluge de grêle s'abat sur la pelouse de l'Etihad Stadium

De la pluie et du vent la veille, de très gros grelons ce mardi soir, les Parisiens ne sont pas gâtés par la météo locale depuis leur arrivée à Manchester, avant la demi-finale retour de la Ligue des champions. La pluie était tombée à torrents à Munich, et cela avait plutôt réussi au Paris Saint-Germain (3-2).

Neymar lance le match sur les réseaux

"Que Dieu nous bénisse et nous protège", a tweeté Neymar, à un peu moins de deux heures du coup d'envoi.

Aulas sera supporter du PSG ce soir

Le président de l'Olympique Lyonnais a adressé ses encouragements au Paris Saint-Germain sur Twitter: "Nous sommes tous Parisiens ce soir en demi-finale de la Ligue des champions", a écrit le patron du club rhodanien.

PSG: la compo avec Herrera et Icardi

Sans Kylian Mbappé, sur le banc au coup d'envoi, le PSG va évoluer en 4-3-3 ou 4-2-3-1 face à Manchester City avec Ander Herrera au milieu et Mauro Icardi en pointe. Abdou Diallo est également titulaire sur le côté gauche de la défense parisienne.

La compo du PSG :

Le onze du PSG: Navas - Florenzi, Marquinhos, Kimpembe, Diallo - Paredes, Herrera - Neymar, Verratti, Di Maria - Icardi

Les remplaçants: Rico, Randriamamy, Kehrer, Mbappé, Rafinha, Danilo, Kean, Sarabia, Kurzawa, Draxler, Bakker, Dagba.

(MBo et LT)

La statistique qui fait peur pour le PSG

Dans son histoire européenne, le Paris Saint-Germain n’a jamais réussi à renverser un score défavorable concédé à domicile. La défaite de l’aller a condamné le club parisien à cinq reprises au retour: en 1984-1985 contre Videoton (2-4, 0-1), en 1989-1990 contre la Juventus (0-1, 1-2), en 1994-1995 contre l’AC Milan (0-1, 0-2), en 1996-1997 contre la Juventus (1-6 ; 1-3) et en 2014-2015 contre le Barça (1-3, 0-2).Le PSG a d'ailleurs perdu les deux matches à chaque fois.

Manchester City rêve de sa première finale en C1

Manchester City rêve de sa toute première finale de C1, 51 années après avoir remporté sa seule finale européenne, en Coupe des vainqueurs de coupe 1970 (ancienne C2), contre le club polonais de Gornik Zabrze (2-1).

Captain Larqué et Manu Petit donnent les clés du match (Top of the foot)

Pour Captain Larqué, la réponse du PSG ne pourra être que collective face au jeu de possession des Skyblues: "La réponse est collective face à cette équipe de City qui a pu faire tourner. Les joueurs reviennent en forme. Que va nous présenter Guardiola ? Je ne sais pas s'il y aura un avant-centre, mais en tout cas, faire son numéro face à cette équipe là, c'est voué à l’échec. Il n’y a pas de réponse individuelle. Il faudra être solide dans tous les domaines. Je crois que le PSG est capable de marquer deux buts mais je crois que cette équipe de City en marquera un ou deux."

Quant à Manu Petit, il croit très fort à une prolongation entre les deux équipes: "Manchester City réalise une belle saison mais quand tu regardes les défaites, c’est essentiellement à domicile cette saison. Leeds avait imposé un défi physique dans toutes les zones à City. Le PSG est une équipe imprévisible capable de battre n’importe qui. Le PSG est beaucoup plus costaud mentalement dans la position du chasseur. Je me réfère également à la première période du match aller, et je me dis que s’ils respectent la tactique avec un esprit conquérant, tout est possible, car City n’est pas imbattable."

Manu Petit essaie de comprendre la blessure de Mbappé

"A partir du moment où il est sur le banc, c’est qu’il est apte à jouer. Après, il faut des joueurs à 100%, on l’a vu au match aller, il se tenait la jambe, on voyait qu’il n'était plus à 100%. Et on a vu les dégâts. Il y a un aspect qu’on ne mesure pas, c’est que Mbappé ne dit peut-être pas tout, a estimé le consultant de la Dream Team RMC Sport dans Top of the foot. Combien de fois j'ai menti au médecin pour pouvoir jouer un match. La volonté de jouer est plus forte à chaque fois."

Larqué ne comprend pas la décision du staff pour Mbappé

"Je n’y comprends rien, s’est emporté Captain Larqué dans l’émission Top of the foot, sur RMC. Soit il est apte et il débute le match, soit il n’est pas apte et il ne débute pas sur la feuille. S’il n'est pas apte à débuter, c’est qu’il est handicapé, je n’y comprends rien. Quand je n’étais pas apte à débuter un match, je n’étais pas sur la feuille de match."

Di Maria vise un record dans l'histoire du PSG

Angel Di Maria pourrait entrer encore un peu plus dans la légende du PSG ce mardi soir. Le milieu de terrain argentin, auteur de 103 passes décisives, a égalé le record du club détenu par Safet Susic, une légende qu’il pourrait dépasser en devenant seul meilleur passeur décisif de l’histoire du club. Di Maria devrait disputer face à Manchester City son 259e match officiel avec Paris et faire son entrée dans le top 20 des joueurs les plus capés en Rouge et Bleu.

Un peu d'histoire avant le coup d'envoi

Le Paris Saint-Germain s’apprête à affronter Manchester City pour la cinquième fois en coupes d’Europe. La première rencontre entre les deux équipes s’est déroulée le 3 décembre 2008 à Manchester (0-0), en Coupe de l’UEFA. Les deux équipes ont ensuite livré un duel qui a tourné à l’avantage des Skyblues en quarts de finale de la Ligue des champions (2-2 au Parc des Princes, 0-1 à Manchester en 2016). Mercredi dernier, à l’occasion du match aller, Manchester City s’est imposé 2-1 au Parc des Princes.

Mbappé débute sur le banc

Le miracle n’aura pas lieu. Préservé face à Lens après une contracture au mollet droit, Kylian Mbappé est insuffisamment remis et ne débutera pas la rencontre importantissime face à Manchester City . Après avoir perdu 2-1 lors du match aller au Parc des Princes, le PSG doit marquer deux fois pour espérer se qualifier en finale de Ligue des champions, ce sera sans son meilleur buteur. Après Neymar absent face à Barcelone puis Verratti et Marquinhos inaptes lors du match retour face au Bayern, c’est un nouveau joueur majeur du PSG qui manque à l’appel au pire moment. Sur le banc, Mbappé pourrait tout de même rentrer en fin de match si les circonstances l’exigent. Une configuration que Kylian Mbappé avait déjà connue lors de la dernière double confrontation face à Dortmund, où le numéro 7 parisien était rentré en fin de match après avoir participé à la défaite lors du match aller sur le score de … 2-1.

MBo et LT

Bonjour et bienvenue à tous

Soirée exceptionnelle sur RMC Sport et seulement sur RMC Sport: le PSG est face à son destin et au pied d'un sacré mur ce mardi soir: il faut marquer au moins deux buts à la défense intraitable du Manchester City de Guardiola pour enchaîner une deuxième finale de Ligue des champions d'affilée. Prise d'antenne exceptionnelle à 19h sur RMC Sport 1 et coup d'envoi à 21h avec les commentaires de Jérôme Sillon et Jérôme Rothen. Un match qui s'écoutera aussi sur RMC avec un débrief dans l'After jusqu'à 1h du matin.

Côme Tessier Journaliste RMC Sport