RMC Sport

Ligue des champions : le PSG fait le job jusqu’au bout

-

- - AFP

Assuré de terminer deuxième de son groupe, le PSG a tout de même battu le Shakhtar Donetsk, ce mardi au Parc des Princes (2-0). Les Parisiens, qui ont pris 13 points en six matchs, peuvent désormais se tourner sereinement vers les huitièmes de finale.

TOPS

Le PSG est resté sérieux

Paris n’avait rien à espérer de ce match. Assuré de terminer à la 2e place de son groupe, le PSG a tout de même fait le travail devant son public, avec une victoire (2-0) acquise grâce à une frappe limpide de Lucas Moura (57e) et un face-à-face gagné par Zlatan Ibrahimovic (86e). Un succès globalement mérité et qui permet aux Parisiens de terminer cette phase de poules avec 13 points. La défaite imméritée à Madrid (1-0) peut laisser des regrets…

Kurzawa a les épaules

Les dirigeants du PSG peuvent dormir tranquille. Le côté gauche de leur défense est bien gardé pour les prochaines années. Titulaire pour la première fois en Ligue des champions cette saison, Layvin Kurzawa a répondu présent. Mieux, il a fait étalage de toutes ses qualités en tenant bien son couloir, sans jamais oublier d’apporter offensivement. Toujours tranchant, l’international français est bien mieux qu’une doublure de Maxwell.

L’arbitrage de M.Taylor

Ce match avait peu d’intérêt sportif. Alors autant ne pas le gâcher en sifflant à tout-va. Anthony Taylor l’a bien compris. L’arbitre de ce match a fait honneur à la réputation de ses homologues et compatriotes anglais en laissant beaucoup jouer, même en cas de contacts un peu musclés. Si la rencontre a été plaisante, M. Taylor en est en partie responsable.

FLOP

Van der Wiel, pas si serein

Le côté droit parisien a souffert de la comparaison avec le gauche ce mardi. Si Lucas a été sur courant alternatif, Grégory van der Wiel n’a pas marqué beaucoup de points non plus. Sans être catastrophique, le Néerlandais a fait un match moyen et a été le moins bon de son équipe. Pris dans son dos en début de match, il a raté plusieurs gestes simples et une grosse occasion (46e). Serge Aurier n’a pas à s’inquiéter pour sa place de titulaire.

LES NOTES DES PARISIENS

Trapp : 6
Van der Wiel : 4
Marquinhos : 5,5
D.Luiz : 5,5
Kurzawa : 7
Rabiot : 6
Stambouli : 6
Matuidi : 6,5
Lucas : 5,5
Ibrahimovic : 5,5
Lavezzi : 4,5