RMC Sport

Ligue des champions: les Niçois ont "hâte d'y être" (même si Naples a "très peu de points faibles")

Nice se déplace à Naples, ce mercredi (20h45), en barrage aller de la Ligue des champions. Même s'ils savent que la tâche sera énorme, les Aiglons ont hâte de se frotter aux Italiens et au public du San Paolo.

Nice ne pouvait pas avoir de tirage plus compliqué. En barrages de la Ligue des champions, les Aiglons sont tombés sur Naples. Le premier round du combat aura lieu ce mercredi (20h45), dans le bouillant stade San Paolo. De quoi faire peur aux nombreux jeunes qui composent le groupe azuréen? Pas du tout.

A lire aussi >> Nice: les supporters de Naples interdits de déplacement

"On a hâte d'y être, lâche même Alassane Pléa. Pour des jeunes comme nous c'est une progression, c'est magnifique. Le Napoli est un très, très grand club, une grande équipe, qui a une histoire. Jouer dans un stade plein comme ça va être incroyable. On a nos chances, on va tout donner."

Favre: "Il y a très peu de points faibles, mais toutes les équipes au monde en ont"

Plus rôdé que ses joueurs aux joutes continentales, Lucien Favre sait quant à lui que ce "rêve" pourrait tourner au cauchemar si ses joueurs ne sont pas au niveau. "C'est un autre calibre, une grosse équipe, prévient le technicien suisse. On a beaucoup regardé Naples, leur 4-3-3, leur jeu à une touche, leur regroupement défensif très compact, mais il faut surtout qu'on se concentre sur nos qualités. Ça va être un match extrêmement difficile, ils ont beaucoup de vitesse, ils sont très bons dans les un contre un, dans les transitions. Il y a très peu de points faibles, mais toutes les équipes au monde en ont, quel que soit le système."

>> Le live mercato

"Il faudra être à 120%, enchaîne Pléa. C'est un autre niveau, il faudra être concentré sur chaque ballon. Ça va être un match de costaud. Il faudra essayer de sortir de leur pressing, devant le but la mettre au fond. La Ligue des champions c'est un autre niveau, chaque erreur tu la paies cash." Aux Niçois de s'adapter le plus vite possible.

A lire aussi >> Le joli coup de Troyes à Nice, zéro pointé pour le Gym

AA