RMC Sport

Ligue des champions: Neymar suspendu trois matchs pour ses insultes lors de PSG-Manchester United

Neymar

Neymar - AFP

L’UEFA a annoncé ce vendredi avoir infligé trois matchs de suspension à Neymar pour "insultes" envers l'arbitre du huitième de finale retour de Ligue des champions perdu par le PSG contre Manchester United (1-3), le 6 mars dernier..

Très mauvaise nouvelle pour Neymar et le PSG. L’attaquant brésilien été suspendu pour trois matchs de Ligue des champions pour "insultes" envers l'arbitre de PSG-Manchester United (1-3), a annoncé ce vendredi l'UEFA. Blessé et en tribunes au Parc des Princes, l’ancien Barcelonais avait laissé exploser sa colère sur les réseaux sociaux contre le corps arbitral après le penalty accordé dans les dernières minutes aux Red Devils, le 6 mars dernier, en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Malgré sa victoire à l’aller (2-0) à Old Trafford, le PSG avait été éliminé ce soir-là.

" Allez-vous faire..."

"C'est une honte! On met quatre mecs qui ne comprennent rien au foot pour regarder un tir au ralenti devant la télé. Il n'y a rien. Comment le mec peut mettre ses mains ailleurs? Allez-vous faire foutre", avait lancé Neymar sur Instagram après le penalty sifflé pour une main de Presnel Kimpembe. Une semaine après ces propos, l’UEFA avait annoncé l’ouverture d’une enquête visant Neymar, avant de lancer une procédure disciplinaire. Le numéro 10 parisien risquait bien trois matchs de suspension si ses insultes contre l’arbitre étaient retenues, mais deux matchs si l’UEFA considérait qu’il s’agissait seulement d’un "langage abusif".

Suspendu trois matchs, Neymar manquera donc la première partie de la phase de groupes de la prochaine Ligue des champions, à moins que le PSG ne décide de faire appel et parvienne à faire réduire sa sanction.

Un cas précédent avec Aurier

Ce n'est pas la première fois qu'un joueur du PSG est sanctionné par l'UEFA pour un écart de langage. En 2015, pour avoir insulté l'arbitre du huitième de finale retour de Ligue des champions entre Chelsea et Paris (2-2), Serge Aurier avait déjà écopé de trois matchs de suspension. "Ici c'est Paname, l'arbitre sale fils de pute", avait-il lancé dans une vidéo publiée sur Facebook, avant de présenter ses excuses.

"Je demande pardon à M.Kuipers, à ses assistants ainsi qu’à tous les arbitres pour ma réaction après le match à Chelsea. Ma passion pour le football et ma frustration d’être blessé pour un tel match ont entraîné ma réaction, qui n’avait pas lieu d’être. Le travail des arbitres n’est pas facile je regrette sincèrement", avait écrit Aurier sur Twitter.

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner

RR avec AFP