RMC Sport

Ligue des champions: Quel est vraiment le groupe de la mort?

Ça y est, on connait les groupes en ligue des Champions, édition 2019-2020. Alors que le PSG devra affronter le grand Real Madrid, Lyon a été plutôt chanceux et se retrouvera opposé au Zénith Saint-Pétersbourg et au Benfica Lisbonne. Quant à Lille, le petit poucet de la compétition a hérité de Chelsea, de l’Ajax et de Valence. Et les autres? Qui s’en est le mieux sorti? Quel groupe pourrait être présenté comme le groupe de la mort et, à l’inverse, le groupe le plus faible?

Jeudi, à Monaco, devant un parterre de stars, les 32 équipes participantes ont pu découvrir leurs futurs adversaires en Ligue des champions. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on sera servi niveau confrontation prestigieuse.

Dans le groupe A d’abord, le Paris Saint-Germain sera opposé au Real Madrid de Zinedine Zidane. Dans le groupe B, on retrouvera le vice-champion d’Europe, Tottenham, contre le Bayern Munich. Et la liste s’allonge, Juventus – Atlético Madrid dans le groupe D, Liverpool – Naples (groupe E), Barcelone – Dortmund (groupe F), Chelsea – Ajax (groupe H), etc.

Reste une épineuse question: quel sera le groupe le plus relevé, le plus difficile, le plus ardu. De même, lequel serait, à première vue, le plus facile, le moins séduisant, le moins attrayant.

Pour y répondre, nous allons utiliser une méthodologie simple : l’indice UEFA. Autrement dit, les performances, sur une ou plusieurs saisons des équipes en compétition européenne (Ligue des champions et Europa League). La moyenne des 4 équipes composants un groupe permettra de hiérarchiser l’ensemble et d’établir un classement du plus fort au plus faible.

Nous utiliserons 2 calculs : l’indice UEFA sur 3 saisons et l’indice UEFA sur 10 saisons.

Sur 3 saisons, c'est le D (Juve, Atlético...), sur 10 saisons, le F (Barça, Dortmund...)

Avec cette méthode, c’est le groupe D, le groupe composé de la Juventus, de l’Atlético, de Leverkusen et du Lokomotiv Moscou, qui apparait comme le plus relevé. Le fameux groupe de la mort, avec une moyenne totale de 50,25.

Vient ensuite le groupe E (Liverpool, Naples, Salzburg, Genk), moyenne 42,75. Le groupe B (Bayern Munich, Tottenham, Olympiakos, Etoile Rouge de Belgrade), moyenne 41,88. Le groupe du Paris Saint-Germain apparait à la 4e place (avec le Real Madrid, le FC Bruges et Galatasaray), moyenne 41,75. Ensuite, le groupe F (Barcelone, Dortmund, Inter Milan, Salvia Prague), moyenne 39,62. Lyon se trouve très bien loti avec la 6e place, en compagnie du Zénith Saint-Pétersbourg, du Benfica Lisbonne et de Leipzig dans le groupe G avec une moyenne de 37,25.

Enfin, le groupe C (Manchester City, Shaktar Donetsk, Dynamo Zagreb, Atalanta), moyenne 35,25 et le plus faible, le groupe H (Chelsea, Ajax Amsterdam, Valence et Lille), moyenne 30,62. Il y a néanmoins un biais dans ce dernier chiffre, Lille n’ayant plus participé aux coupes d’Europe depuis la saison 2014-2015, il présente un indice UEFA sur 3 ans égale à … 1.

Il vaut mieux alors prendre le classement sur 10 saisons.

En élargissant l’indice UEFA sur 10 ans, le classement change. Le groupe de la mort devient le groupe F, du Barca et de Dortmund. Puis le A, celui du PSG, le D, le B, le H, celui de Lille, le G, celui de Lyon, le E et enfin le groupe C, celui de Manchester City, le groupe le plus faible.

Classement indice UEFA sur 10 ans

Groupe F: 168,375

Groupe A: 158,125

Groupe D: 149,75

Groupe B: 142,31

Groupe H: 136,88

Groupe G: 125,25

Groupe E: 113,125

Groupe C: 94,5

Rappelons que la Ligue des champions commence le 17 septembre prochain et sera diffusé en intégralité et en exclusivité sur les antennes de RMC Sport. Abonnez vous par ici. 

Pierre Rondeau