RMC Sport

Ligue des champions: Rennes visé par une procédure disciplinaire de l'UEFA

Pour des manquements aux protocoles de sécurité et aux consignes sanitaires face au Covid-19, lors du match de Ligue des champions contre Krasnodar (1-1), le Stade Rennais est sous le coup d'une enquête disciplinaire de l'UEFA. Des sanctions pourraient tomber le 10 novembre.

L'UEFA tape sur les doigts du Stade Rennais. Trois jours après les débuts historiques du club breton en Ligue des champions, à domicile contre le FK Krasnodar (1-1), une procédure disciplinaire a été ouverte par l'instance dirigeante du football européen.

L'enquête se porte sur trois manquements aux protocoles liés à la sécurité et aux consignes sanitaires instaurées dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Des sanctions pourraient être prononcées le 10 novembre.

Distanciation sociale non-respectée

Deux des charges retenues contre le Stade Rennais concernent les tribunes. Le club se voit notamment reprocher le blocage d'allées du Roazhon Park, où 5.000 spectateurs ont pu assister au match avec l'accord des autorités locales. Le règlement souligne en effet que "l'organisateur du match doit prendre des mesures pour garantir que tous les passages publics, les couloirs, les escaliers, les portes, les portails et issues de secours soient maintenues libres de toute obstruction pouvant entraver la libre-circulation des spectateurs".

Le SRFC est aussi épinglé pour une infraction à la distanciation sociale dans le stade et au respect des places attribuées aux spectateurs sur les billets.

Le club risque aussi des sanctions pour une infraction à l'article 11.2 du protocole "Return to play", qui impose aux équipes de réduire leur délégation officielle (les dirigeants accompagnant le staff et les joueurs) à un maximum de dix personnes ayant produit un test négatif au coronavirus. 

JA