RMC Sport

Ligue des champions : Ribéry, quelle claque !

Franck Ribéry

Franck Ribéry - -

Comme à l’aller, Franck Ribéry n’a pas réussi à réveiller le Bayern, ce mardi en demi-finale retour de la Ligue des champions contre le Real Madrid (0-4). Le Français est surtout apparu très tendu et s’est signalé dans les échauffourées.

Un duel perdu, un coup d’épaule à Daniel Carvajal et des esprits qui s’échauffent avec Pepe. Après moins de dix minutes de jeu, Franck Ribéry donne le ton de son match : difficile et tendu. Attendu au tournant après un match aller manqué, le Français n’a pas brillé ce mardi sur la pelouse de l’Allianz Arena. A l’image de son équipe, il n’a jamais créé de différences contre un adversaire parfaitement en place et un Carvajal décidément très solide. « On a pris une grosse claque. C’est nous qui avons fait les erreurs les premiers », souffle-t-il.

Certes, la performance de Ribéry n’a rien d’infâmante comparée à celles de certains de ses coéquipiers. Sous les yeux du sélectionneur français Didier Deschamps, l’ancien Marseillais a tenté de percer balle au pied, en vain. « Le plus dangereux, celui qui a tenté le plus de choses, c’est Franck Ribéry, estime Ali Benarbia. Robben n’a pratiquement rien fait, Mandzukic s’est fait manger. Ribéry a essayé de frapper et de dribbler. On sent qu’il n’est pas à 100% mais il n’avait pas l’aide des autres, comme habituellement à l’Allianz Arena. »

Ribéry : « Lui aussi m'a mis une baffe ! »

Mais le « problème Ribéry » ne s’arrête pas à cette double confrontation contre le Real. Blessé au fessier et absent un mois en février, le milieu offensif tricolore n’a jamais vraiment retrouvé le niveau qui en avait fait un postulant au Ballon d’Or (il avait finalement terminé 3e derrière Cristiano Ronaldo et Lionel Messi). En 2014, il n’a inscrit que quatre buts en quinze rencontres et a perdu de son influence au sein d’une équipe qui joue peut-être trop haut pour utiliser au mieux ses qualités de vitesse.

Ribéry s’est en revanche fait remarquer lors des quelques échauffourées qui ont émaillé la rencontre, avec comme faits d’armes un ballon envoyé sur Pepe et une claque donnée à Carvajal, qui aurait mérité un carton rouge. « Il y a eu des tensions, beaucoup de nervosité, explique-t-il. C’est comme ça, on s’est mis chacun une baffe. Lui aussi m’a mis une baffe ! » Une bonne manière de se réveiller ?

A lire aussi :

>> Riolo : « Le Real met le champion K.O… »

>> En vidéo - Bayern Munich-Real Madrid : la claque de Ribéry sur Carvajal

>> En vidéo - Bayern Munich-Real Madrid : les buts de Ramos et Ronaldo

dossier :

Franck Ribéry

AA avec J.Re