RMC Sport

Ligue des champions: trois clubs français ont déjà réussi la mission impossible de Monaco

-

- - AFP

Avant Monaco-Besiktas ce mardi (20h45), RMC Sport retrace le parcours des dernières équipes françaises ayant réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions après avoir pris un mauvais départ.

L’AS Monaco, qui reçoit le Besiktas ce mardi (20h45) en Ligue des champions, a un besoin urgent de points. Auteur d’un nul pour son entrée en lice face à Leipzig (1-1) et d’une lourde défaite à domicile contre Porto (0-3), le champion de France en titre est bien mal engagé dans la compétition. Depuis plus de dix ans, seuls trois équipes françaises ont réussi à accéder aux huitièmes de finales après n’avoir remporté aucun de leurs deux premiers matches. Voici donc les exemples à suivre pour les Monégasques.

A lire aussi >> Ligue des champions: les supporters de Besiktas indésirables à Monaco

Lille (2006-2007)

Placés en compagnie d’Anderlecht, du grand Milan AC et de l’AEK Athènes en phases de poules, le LOSC dirigé par Claude Puel à l’époque, a une carte à jouer. Pourtant les Dogues ne parviennent pas à gagner en Belgique (nul 1-1), et tiennent, malgré tout, les Rossoneri en échec au Stade Bollaert, qui accueillaient les matches des Nordistes en LDC cette année. Après deux points en deux matches, Lille se ressaisit et en récolte quatre en trois rencontres. Les Lillois peuvent alors espérer arracher une qualification en huitièmes en gagnant à San Siro, et en comptant sur un faux-pas d’Anderlecht. L’impensable se produit alors: Emmenés par Kader Keita et Peter Odemwingie, le LOSC s’impose 2-0 face au Milan pendant que les Belges concèdent le nul à domicile contre Athènes. Les protégés de Michel Seydoux se feront tout de même éliminer au tour suivant face à Manchester United.

-
- © AFP

Lyon (2007-2008)

L’OL ne pouvait pas rêver pire début de campagne. Dans un groupe où se trouve le Barça, les Glasgow Rangers, et le VfB Stuttgart, les Lyonnais perdent leurs deux premiers matches sur le score de 3-0 (face aux Blaugranas et aux Rangers). Par la suite, les Gones réalisent un quasi sans-faute et se prennent à rêver d’une qualification miracle à Glasgow. En ce soir de décembre 2007 à Ibrox Park, dans l’antre des Rangers, les hommes d’Alain Perrin terrassent les Ecossais (3-0) avec notamment, un doublé d’un certain Karim Benzema, que l’Europe commence alors à connaître.

-
- © AFP

Marseille (2010-2011)

A l’instar de leurs homologues olympiens trois ans auparavant, les Marseillais s’inclinent lors de leurs deux premiers matches. A domicile, contre le Spartak Moscou d’abord (0-1), puis à Stamford Bridge face à Chelsea (0-2). Et tout comme l’OL, l’OM réalise un sans-faute, permettant même d’acquérir sa qualification en huitièmes avant même le dernier match au Vélodrome face aux Blues. Les hommes de Didier Deschamps finissent alors le travail en l’emportant 1-0 sur un but de Brandao.

-
- © AFP

VIDEO. Vitesse, toujours face au but... Zidane encense Harry Kane

AG