RMC Sport

Ligue des champions: un doublé de Benzema offre la première place au Real

Grâce à un doublé de Karim Benzema, le Real Madrid a dominé le Borussia Mönchengladbach (2-0) ce mercredi et décroché son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Une victoire précieuse pour un Zinedine Zidane, dos au mur avant ce match et qui terminent premiers.

Zinedine Zidane peut souffler. En dominant ce mercredi le Borussia Mönchengladbach (2-0) lors de la dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale, le Real Madrid a offert un peu de sursis à son entraîneur. Troisième de son groupe au coup d’envoi, le club merengue termine même à la première place et sera donc tête de série lundi pour le tirage au sort (à suivre sur RMC Sport). Dans cette poule, la surprise vient de l’élimination de l’Inter Milan, alors que Mönchengladbach accompagne le Real au tour suivant. Troisième, le Shakhtar Donetsk est reversé en Ligue Europa.

"Je n'ai jamais pensé que j'étais intouchable. Jamais. Ni en tant que joueur, ni en tant qu'entraîneur, ni en tant que personne. J'ai fait plusieurs saisons ici, ça a toujours été difficile. Aujourd'hui, parce que c'est le présent, on a envie de dire que c'est le (moment) le plus difficile, c'est comme ça. Je me sens fort pour trouver des solutions avec mes joueurs", avait assuré Zidane avant ce rendez-vous ultra-important pour son club et sa situation personnelle. Il peut remercier Karim Benzema. Muet lors de ses deux derniers matchs, après avoir être blessé en novembre, l’ancien Lyonnais n’a eu besoin que de neuf minutes pour faire la différence.

Ramos de retour, Benzema en feu

Il est parvenu à se faire oublier dans le dos de la défense pour reprendre d’une tête bien placée un centre de Lucas Vazquez (9e). C’est encore de la tête, sur un service de Rodrygo cette fois-ci, qu’il a doublé la mise (32e). Sérieux et pas du tout inquiétés par une équipe du Borussia étonnement inoffensive, malgré les titularisations de Marcus Thuram et Alassane Pléa, les locaux ont continué de pousser pour aller chercher le 3-0. Mais Luka Modric a trouvé le poteau sur une reprise du droit (39e), un but du Croate a été refusé pour une position de hors-jeu (44e) et Yann Sommer s’est montré vigilant sur une nouvelle tête de Benzema (49e), aussi impérial dans les airs que précieux dans le jeu.

Le portier suisse s’est aussi détendu pour détourner une tentative de Toni Kroos (63e), avant de souffler un grand coup sur un tir en pivot de Rodrygo non cadré (69e). Benzema, lui, aurait pu s'offrir un triplé mais il a expédié le ballon sur la barre après avoir vu Sommer pour repousser d'une main ferme une tête de Sergio Ramos (73e). Il y a aussi eu ce poteau de Vazquez (78e), joliment servi par Benzema, dans une période où Mönchengladbach prenait l'eau de toute part. Toujours privé de Federico Valverde et Eden Hazard, le Real a montré beaucoup d’application et de détermination dans cette rencontre. Le retour de Ramos, débarrassé de ses pépins physiques, n’y est sans doute pas pour rien. La réception de l’Atlético samedi en Liga sera un autre bon test pour Zidane et ses hommes.

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

dossier :

Karim Benzema

RR