RMC Sport

Liverpool-Real: la police anglaise ouvre une enquête après le caillassage du bus madrilène

Accueilli près d'Anfield par des projectiles, le bus du Real Madrid est reparti de Liverpool avec une vitre cassée mercredi soir. La police anglaise a ouvert une enquête et demandé l'aide de tous ceux ayant pris des vidéos de l'incident.

Si le Real Madrid est reparti de Liverpool avec ses espoirs intacts de décrocher une 14e Ligue des champions, ce ne fut pas le cas d'un de ses deux bus, accueilli près d'Anfield par des jets de projectiles.

Mercredi soir, la police du Merseyside, la région de Liverpool, a donc ouvert une enquête pour retrouver les auteurs de ce caillassage qui a laissé le véhicule madrilène avec une vitre en moins, sans faire de blessés.

"Nous pouvons confirmer qu'une enquête est en cours après les dégâts subis par le bus du Real Madrid ce soir. Malgré les consignes données, environ 400 personnes se trouvaient à Anfield Road et, lorsque les véhicules se sont approchés, des objets ont été lancés sur le bus du Real", a déclaré la commissaire Zoe Thornton, citée par The Guardian.

Le bus du Real trois ans après celui de Manchester City

Des photos et vidéos de l'incident ont circulé sur les réseaux sociaux et la police compte bien s'en servir pour retrouver les coupables. "Une équipe d'enquêteurs va étudier les images de vidéosurveillance à proximité et les images des caméras portées par les policiers. [...] Nous demandons aussi à tous ceux qui ont pris des vidéos de la scène de contacter la police", a ajouté Zoe Thornton.

Liverpool a condamné sans tarder l'attaque du bus madrilène, décrivant comme "inacceptable et honteux" le comportement de "quelques individus". Éliminés, les Reds pourraient devoir sortir le portefeuille si l'UEFA décide de les sanctionner comme en 2018.

À l'époque, le caillassage du bus de Manchester City, en quarts de finale de Ligue des champions, avait coûté 20 000 euros d'amende au club entraîné par Jürgen Klopp.

SSa