RMC Sport

Manchester City-Liverpool: Joël Quiniou est formel, le but de Sané aurait dû être accepté

Liverpool s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions ce mardi, en éliminant Manchester City (5-1 sur l'ensemble des deux matchs). L'écart est net, mais les Citizens pourront regretter le but du 2-0 injustement refusé à Leroy Sané juste avant la pause, qui aurait pu tout changer. Les explications de Joël Quiniou, ancien arbitre international.

C'est le gros tournant de la rencontre. L'arbitre refusant le but de Leroy Sané pour hors-jeu à la 42e, alors que Manchester City, en quête d'une folle remontée dans son quart de finale retour de Ligue des champions, menait déjà 1-0.

La décision a provoqué la colère de Pep Guardiola, exclu à la pause pour ses protestations, et l'ancien arbitre international Joël Quiniou confirme à RMC Sport que l'entraîneur espagnol avait raison de crier à l'injustice (dans le fond, pas dans la forme).

Quiniou: "Sané ne peut pas être hors-jeu"

"Le hors-jeu se juge au départ de l'action. Au tout départ, c'est De Bruyne qui adresse un centre lobbé dans la surface. A ce moment-là, Sané n'est pas hors-jeu. Karius dégage sur la cuisse de Milner, qui transmet le ballon à Sané. Et on s'en fiche que ce soit volontairement ou involontairement, car aucun autre attaquant n'a touché le ballon. Le hors-jeu ne se juge qu'à partir du moment où le ballon a été touché par un coéquipier, donc Sané ne peut pas être hors-jeu."

Pour l'ancien arbitre international, M. Lahoz a pu être abusé car à vitesse réelle, il n'est pas facile d'apprécier si c'est Gabriel Jésus ou Milner qui touche le ballon avant Sané, mais c'est bel et bien à tort que le drapeau s'est levé.

A.T.