RMC Sport

Mbappé sur son nuage, Mendy et Lemar en feu… : les notes de Monaco-Dortmund

Thomas Lemar et Benjamin Mendy

Thomas Lemar et Benjamin Mendy - AFP

Monaco a validé sa qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions en battant Dortmund (3-1), ce mercredi à Louis-II. Kylian Mbappé a encore marqué mais les deux hommes du match ont été Benjamin Mendy et Thomas Lemar, absolument monstrueux.

MONACO

Mbappé a encore frappé

Double buteur à l’aller, Kylian Mbappé avait déjà sérieusement douché les espoirs de qualification de Dortmund. Il les a définitivement enterrés dès la 3e minute ce mercredi, en reprenant victorieusement une frappe mal repoussée par Roman Bürki. Son cinquième but en matchs à élimination directe en Ligue des champions, à 18 ans et 4 mois. Personne n’avait été aussi précoce. En plus, il transmet sa réussite puisque Valère Germain, qui l’a remplacé à la 81e, a marqué… 22 secondes après son entrée en jeu !

A lire aussi >> VIDEO. Monaco-Dortmund: Mbappé frappe d’entrée et bat Messi, Cristiano, Lewandowski…

Mendy-Lemar, la gauche caviar

En se réveillant ce jeudi matin, les défenseurs de Dortmund auront sans doute encore la tête qui tourne en pensant au duo Benjamin Mendy-Thomas Lemar. Les deux hommes du couloir gauche monégasque ont livré un match fantastique. Tranchants, inspirés techniquement, ils ont été à l’origine des trois buts de leur équipe. Des monstres.

Sans un grand Bernardo Silva 

Le petit magicien monégasque avait laissé sa baguette aux vestiaires. D’habitude si bon, Bernardo Silva a, soyons francs, raté son match. Pourtant placé sur son côté droit fétiche, il n’a pas réussi grand-chose et s’est montré imprécis sur de bons ballons à exploiter. En fait, il est humain…

>> Revivez le match 

Les notes : 

Subasic : 6,5
Touré : 7
Glik : 6
Jemerson : 7
Mendy : 8
Silva : 4,5 (remplacé par Raggi à la 90e)
Moutinho : 5,5
Bakayoko : 6
Lemar : 8
Mbappé : 7 (remplacé par Germain à la 81e)
Falcao : 7 (remplacé par Dirar à la 68e)

DORTMUND

Sahin, séduisant pendant… une mi-temps

Talent perdu en route, Nuri Sahin a prouvé ce mercredi à Louis-II qu’il avait encore du ballon. Son coup franc du gauche a terminé sur la barre (14e) et il a été le meilleur joueur de son équipe en première période, avec notamment deux interventions défensives cruciales. Remplacé par Marcel Schmelzer à la pause, sans que l’on sache si ce choix était tactique ou en raison d’un souci physique.

A lire aussi >> Monaco-Dortmund: le stade Louis-II chante "You'll never walk alone", l'hymne du Borussia 

Dembélé avait du feu dans les jambes

Buteur à l’aller, Ousmane Dembélé a commencé ce match retour sur le banc. Un choix surprenant de la part de Thomas Tuchel, qui l’a vite regretté. Car Erik Durm, au profil plus défensif, a souffert le martyr face au duo Mendy-Lemar. A tel point que le jeune ailier français est entré dès la 27e minute, lorsque Monaco menait déjà 2-0. Très en jambes, il a été le principal danger pour la défense monégasque et a délivré une passe décisive pour Marco Reus, après un superbe rush (48e).

Aubameyang bien muselé

Déjà muet à l’aller, Pierre-Emerick Aubameyang n’a pas trouvé non plus le chemin des filets lors de la seconde manche. Vu sa prestation, il n’y a rien d’illogique puisque l’ancien attaquant de l’ASM s’est montré bien discret. Après un début de match où on l’a senti en jambes, il a vite été éteint par la charnière Glik-Jemerson. Pas un match de très grand attaquant.

Les notes : 

Bürki : 4,5
Piszczek : 3
Sokratis : 5
Ginter : 3
Guerreiro : 4 (remplacé par Pulisic à la 72e)
Kagawa : 4
Weigl : 4,5
Sahin : 6 (remplacé à la 45e par Schmelzer : 5)
Durm (remplacé à la 26e par Dembélé : 7)
Aubameyang : 4
Reus : 5

Alexandre Alain Journaliste RMC Sport