RMC Sport

Monaco: Comment Henry a tenté de réveiller ses joueurs à la mi-temps

Humilié à domicile par Bruges (0-4) mardi en Ligue des champions, Monaco traverse une période très compliquée qui contraste pourtant avec des entraînements de bonne qualité et un groupe uni. Thierry Henry a serré la vis mardi à la mi-temps et se heurte pour le moment à un problème mental.

Dans les têtes du staff, des joueurs ou des dirigeants de l’AS Monaco, les sentiments ont dû se mélanger mardi soir. Après la plus lourde défaite de l’histoire du club en Ligue des champions à domicile face à Bruges (0-4), il y a ceux, abattus, qui ne comprenaient pas comment l’équipe pouvait perdre pied aussi rapidement dans une rencontre et ceux qui gardaient espoir de jours meilleurs.

Une préparation pourtant jugée comme "la meilleure depuis longtemps"

Un sentiment nourri par une préparation que la majorité avait pourtant jugé comme "la meilleure depuis bien longtemps". "Avant le match à Reims (défaite 0-1), on a fait notre meilleure semaine à l’entraînement, confie un joueur. L’intensité, le discours des anciens, la préparation tactique du coach, on avait l’impression de tout avoir bien fait. On le voit d’ailleurs sur notre début de match." La suite est expliquée en interne par une défaillance mentale. Une nouvelle. "Quand on prend le premier but, tout ce qui est mis en place avant le match s’effondre, explique un proche du groupe. Le problème est dans la tête, pas dans l’investissement des hommes."

>> Cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

En Principauté, ce mercredi, on assure que le vestiaire est uni. Que tous les joueurs adhèrent aux méthodes - très tactiques - de Thierry Henry. Et que les cadres essayent de mobiliser le groupe à travers des mots. Avant la rencontre face aux Belges, Radamel Falcao et Kamil Glik ont notamment pris la parole.

Redonner des armes physiques aux joueurs 

Après le match, Thierry Henry se voulait moins alarmiste que ce week-end suite au revers à Reims. Pour le Français, Monaco a même réalisé sa meilleure prestation offensive depuis son arrivée. Reste encore cette question d’un mental défaillant, qui fait suite à une situation physique « alarmante ». C’est le travail prioritaire du staff actuellement. Redonner les armes physiques aux joueurs pour leur permettre ensuite de prendre confiance. « Il faut une victoire pour repartir, insiste un autre joueur. Ce mercredi matin, le staff a d’ailleurs souhaité passer à autre chose en n’insistant pas sur cette défaite. Au contraire, le travail tactique, avec une petite opposition à 5 contre 5, a déjà repris. 

Henry à la mi-temps: "Je vous donne 15 minutes, puis on laissera la place aux jeunes"

Thierry Henry tente surtout de créer des électrochocs auprès de son groupe en ce moment. A la mi-temps mardi soir, le Français a été clair: "C’est simple, je vous laisse 15 minutes, si rien ne change, place aux jeunes. Ils montreront plus d’envie que vous !", a-t-il dit en substance. Paroles suivies d’actes avec les entrées de Gobe Gouano (17 ans) et Han-Noah Massengo (17 ans et plus jeune joueur français à jouer un match de Ligue des champions) à l’heure de jeu. Après le match, Thierry Henry a d’ailleurs tenu à féliciter sa jeune garde. Il ne serait pas surprenant de les revoir dans le groupe face au Paris Saint-Germain dimanche soir. D’ici là, Thierry Henry espère récupérer un ou deux joueurs blessés. Un autre problème, tout aussi profond, à Monaco en ce moment.

Loïc Tanzi