RMC Sport

OL: Garcia ne voit "pas de point faible à la Juve"

Lyon a rendez-vous au Groupama Stadium ce mercredi (21h sur RMC Sport 1), pour défier la Juventus en huitième de finale aller de Ligue des champions. Dans un entretien pour Breaking Foot ce lundi sur RMC, l'entraîneur de l'OL a rappelé le défi qui attend ses joueurs face à une équipe qui "n'a pas de point faible" selon lui.

L'Olympique Lyonnais entame une semaine décisive dans sa saison. Avant le derby dimanche en Ligue 1 face à Saint-Etienne, Rudi Garcia et ses joueurs accueilleront mercredi (21h sur RMC Sport 1) au Groupama Stadium la Juventus, en huitième de finale aller de Ligue des champions. Où les Gones s'avanceront avec un statut d'outsider face à une équipe qui vise la victoire finale.

Dans un entretien pour Breaking Foot ce lundi sur RMC, l'entraîneur de l'OL a rappelé le défi qui attend son équipe face à l'actuel leader de Serie A. "Il faut qu’on se serve du Groupama Stadium pour peser sur les adversaires et les éléments. On va s’inspirer du très peu d’équipes qui les ont battus cette année, a indiqué Rudi Garcia. Il y en a quelques-unes comme la Lazio, Naples ou Hellas Vérone. Il faudra surtout très bien défendre et être très bien structuré."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Lyon-Juventus en Ligue des champions

"On ne pourra pas que défendre et subir" 

Ancien entraîneur de l'AS Rome, Rudi Garcia a gardé de son passage en Italie la connaissance précise de plusieurs joueurs qui composent cette saison l'équipe de la Juventus. "C’est une équipe complète. J’ai eu leur gardien Wojciech Szczęsny à l’AS Rome. De tout temps, ils ont eu une défense de qualité, même si Chiellini revient petit à petit après sa blessure. Ils sont solides derrière, énumère Garcia. Ils ont des grands talents aussi au milieu, à commencer par Miralem Pjanic que je connais bien aussi pour l'avoir eu à Rome, sans oublier les Français Rabiot et Matuidi. Devant, ils sont très dangereux."

Malgré cet effectif de qualité et de grands joueurs habitués à la Ligue des champions en face comme Cristiano Ronaldo, Rudi Garcia espère bien pouvoir rivaliser. Mais reste lucide. "La Juventus n'a pas véritablement de point faible, analyse Rudi Garcia. Cela va se jouer sur des détails, par exemple de couper les relations entre les joueurs. Mais il faudra aussi bien utiliser le ballon, on ne pourra pas que défendre et subir contre une équipe comme celle-là". Et espérer obtenir un résultat favorable pour continuer à espérer une qualification, qui se décidera au match retour le 17 mars prochain (21h) en Italie. 

GL avec Breaking Foot