RMC Sport

OL-Juve: les notes des Lyonnais, avec un Tousart décisif et un Guimaraes intéressant

Très bon en première période, et devant à la pause grâce à un but de Tousart, l'OL a réussi, au courage et à l'énergie, à résister à la Juventus en deuxième mi-temps pour remporter ce mercredi soir son huitième de finale aller de Ligue des champions (1-0, sur RMC Sport). Les notes.

Anthony Lopes: 5

Il a beau connaître Cristiano Ronaldo pour l’avoir côtoyé en sélection portugaise, le portier a failli se faire surprendre à deux reprises par le quintuple Ballon d’or en première période, d’abord sur un lob (4e) puis sur un centre (24e). A côté de ça, et malgré la domination turinoise en fin de partie, il n'a eu qu'une petite frappe cadrée à se mettre sous la dent.

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et profiter en exclusivité de la Ligue des champions

Jason Denayer: 7

Positionné sur la droite d’une défense à trois, le Belge devait museler CR7 avec l’aide de Dubois, et l’a plutôt bien fait. Une bonne intervention de la tête (27e) en première période, puis une autre sur corner en deuxième (63e). Une petite poussette sur Ronaldo (84e) a fait craindre un penalty, mais globalement, il a été le meilleur axial de la rencontre, les deux équipes comprises.

Marcelo: 6

Capable du pire comme du meilleur, le défenseur brésilien nous a plutôt offert la bonne version de lui-même ce mercredi, même si un carton jaune pour un raffut sur Dybala (28e) l'a assez vite mis dans une position délicate. Peu sollicité pendant une heure, il s'est fait devancer par la "Joya" à la 69e, heureusement sans conséquence.

Fernando Marçal: 4

Un ballon gâché sur une passe longue (11e) et une faute inutile sur Ronaldo à 25 mètres de son but (13e) pour commencer, puis une tête fantôme en fin de partie qui aurait pu inquiéter les siens (75e). Il n'a vraiment pas dégagé une grande impression de sérénité, et a plusieurs fois dû être épaulé par Cornet.

Léo Dubois: 6

On pouvait s’interroger sur la condition physique du latéral droit, Dubois ayant seulement retrouvé l’équipe première le week-end passé après sa blessure au ménisque du genou gauche contractée fin novembre. Mais après dix premières minutes délicates, il est bien monté en rythme, il a plusieurs fois soulagé Denayer et a délivré quelques centres dangereux (23e, 38e). A l'image de son équipe, sa deuxième période a été plus délicate, mais il s'est accroché. Jusqu'à ce que des crampes, sans surprise, ne l'obligent à céder sa place (78e).

Bruno Guimaraes: 7

Après une toute première apparition sous le maillot lyonnais contre Metz, le milieu brésilien a directement été plongé dans le grand bain. Associé à Tousart à la récupération, il a été très intéressant, aussi bien sur l’aspect défensif que sur ses quelques projections vers l’avant. Il a en revanche maladroitement accroché Dybala dans la surface à la 89e, ce qui aurait pu conduire l'arbitre à siffler faute. On attendra un peu plus avant de le juger, mais ce "Bruno G" là ressemble à une vraie bonne pioche.

Lucas Tousart: 8

Concentré sur le travail défensif, on ne l’a pas franchement vu pendant une demi-heure – ce qui est bon signe vu le rôle qui lui était assigné. Et puis à la 31e, il a surgi dans la surface turinoise, pour reprendre d’un plat du pied aérien un centre de Aouar et ouvrir la marque (1-0). Lui aussi a beaucoup couru dans le vent après la pause, et a davantage souffert, à l'image de sa faute sur CR7 (52e), sans toutefois s'effondrer.

Maxwel Cornet: 6,5

Il n'a pas brillé offensivement, mais dans le genre travailleur de l'ombre, Cornet a été exemplaire. Il a plusieurs fois dépanné Marçal, il a sauvé un Lopes trop court sur un centre de Ronaldo (24e), et a effectué un précieux retour sur un contre turinois (74e). Victime de plusieurs gros coups, notamment de la part de Danilo, il a fini par jeter l'éponge à la 81e, remplacé par Andersen.

Karl Toko-Ekambi: 6

Comme Guimaraes, lui aussi a découvert la Ligue des champions ce mercredi. Malgré un style peu académique et cette impression de déséquilibre permanent, l'ancien Angevin a réussi à se montrer dangereux, en envoyant une belle tête décroisée sur la barre transversale de Szczesny sur corner (21e) puis en frappant au-dessus du but (41e). Il s'est par contre totalement éteint au retour des vestiaires, et a été remplacé par Terrier à la 66e.

Houssem Aouar: 7,5

Il était sans doute le Lyonnais le plus attendu ce mercredi. Celui qui pouvait, devait même, prendre le jeu rhodanien à son compte, et faire la différence. Il a répondu présent, puisque c'est lui qui est à l'origine des deux plus grosses occasions lyonnaises: la tête sur la barre de Toko, puis le but de Tousart, sur lequel il a été passeur décisif après avoir enrhumé son vis-à-vis. Dans une seconde mi-temps qui ressemblait à une attaque-défense pour la Juve, il a logiquement moins pesé.

Moussa Dembélé: 4

L'avant-centre s'est vu rappeler avant la rencontre qu'il n'avait toujours pas marqué en C1 cette saison, et cela va continuer quelques semaines encore. A l'exception d'une accélération plein axe suivie d'une frappe non cadrée (34e), et de quelques duels aériens, on l'a trop peu vu...

CC